POLITIQUE
06/11/2013 02:34 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Le chef du PLQ, Philippe Couillard, se porte candidat dans Outremont (VIDÉO)

Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, officialise sa candidature en prévision de l'élection complémentaire qui se tiendra dans la circonscription d'Outremont le 9 décembre prochain.

Le Parti québécois ne présentera pas de candidat contre lui pour s'assurer de son entrée à l'Assemblée nationale. La Coalition avenir Québec n'a pas non plus l'intention de lui opposer un adversaire. 

M. Couillard a indiqué qu'il entendait poursuivre l'œuvre de son ancien collègue au sein du PLQ et adversaire dans la course à la direction du parti, Raymond Bachand, dans cette circonscription. C'est d'ailleurs la démission de M. Bachand, ancien ministre des Finances du Québec, qui rend l'élection complémentaire nécessaire.

Évoquant plusieurs souvenirs le liant au quartier, M. Couillard a rappelé qu'il y avait grandi, et qu'il avait fréquenté les institutions d'Outremont, où il a vécu pendant plus de 20 ans.

Le chef du PLQ a également précisé que son passage dans la circonscription montréalaise serait de courte durée. Il a confirmé qu'il briguerait les suffrages dans la circonscription de Roberval lors des prochaines élections générales.

M. Couillard a réitéré son opposition au projet de charte des valeurs québécoises tel que présenté par le ministre Bernard Drainville. Il a rappelé qu'il appuyait la prestation de services publics à visage découvert et l'encadrement des accommodements religieux, mais qu'il s'opposait à l'interdiction du port de symboles religieux pour les employés de l'État.

Portant maintenant le nom de « Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l'État ainsi que d'égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d'accommodement », le projet de loi du gouvernement de Pauline Marois, qui a provoqué de nombreux débats au cours des derniers mois, sera déposé jeudi à l'Assemblée nationale.

Viau aussi en élection

Le Conseil des ministres a adopté, mercredi, le décret autorisant la tenue d'élections partielles dans Outremont et dans Viau le 9 décembre prochain. La circonscription de Viau a été laissée vacante par la démission, l'été dernier, du libéral Emmanuel Dubourg, qui veut tenter sa chance au fédéral. Le 25 novembre, M. Dubourg défendra les couleurs du Parti libéral du Canada dans Bourassa, l'ancienne circonscription de Denis Coderre, nouveau maire de Montréal.

David Heurtel, qui vient de quitter ses fonctions de PDG de la Régie des installations olympiques, est le candidat libéral pressenti dans Viau.

INOLTRE SU HUFFPOST

6 faits sur Philippe Couillard