NOUVELLES
06/11/2013 02:51 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

Enquête criminelle sur deux hauts gradés de la GRC à Regina

Radio-Canada a appris que la police de Regina enquête sur de possibles actes criminels commis par deux anciens membres de la GRC, ex-dirigeants de l'Unité intégrée des stupéfiants de Regina.

Selon nos informations, l'enquête criminelle vise Jim Templeton et Bruce Spencer. Ces deux anciens hauts gradés ont décidé de prendre leur retraite.

Des plaintes d'allégations criminelles sérieuses auraient été déposées aux affaires internes de la GRC et à la police de Regina.

Le sergent de la GRC Craig Cleary confirme qu'une enquête criminelle est en cours au sujet de possibles actes criminels qui auraient été commis dans les bureaux de la GRC par des membres hauts gradés, sans confirmer le nom des personnes visées.

Le sergent Cleary soutient que l'enquête effectuée par les affaires internes de la GRC a fourni des preuves suffisantes pour demander à la police de Regina de se pencher sur l'affaire.

« Des informations qui ont été mises en lumière pendant l'enquête [des affaires internes de la GRC] nous ont poussés à entrer en contact avec le service de police de Regina, qui a lancé sa propre enquête », explique le sergent de la GRC, Craig Cleary.

Les éléments de l'enquête de la GRC ont été remis à la police de Regina afin qu'elle en assure le suivi, poursuit le sergent Cleary.

La police de Regina confirme avoir reçu une plainte de la GRC le 19 mars.

Le service de police tient à rassurer les citoyens. Sa porte-parole Elizabeth Popowitch affirme que l'enquête suit son cours et qu'aucun traitement de faveur ne sera accordé aux anciens policiers qui font l'objet de l'enquête.

« Parfois, certaines personnes présument que c'est une enquête différente [quand des policiers sont impliqués]. Il est important de se rappeler que toute enquête criminelle est menée de la même façon », insiste Elizableth Popowitch, porte-parole de la police de Regina.

Radio-Canada a joint Jim Templeton et Bruce Spencer au téléphone.

Les deux anciens policiers de la GRC affirment qu'ils n'ont pas de commentaire à faire relativement à l'enquête en cours.

Aucune accusation n'a été portée dans cette affaire.

D'après des informations recueillies par Guillaume Dumont
Regardez le reportage complet mercredi au Téléjournal Saskatchewan

PLUS:rc