NOUVELLES
06/11/2013 02:58 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Brookfield Real Estate Services a subi une perte nette au troisième trimestre

TORONTO - La société de courtage immobilier Brookfield Real Estate Services (TSX:BRE), l'entreprise derrière Royal LePage, a annoncé une hausse de son dividende en espèces annuel, mercredi, alors qu'elle faisait état d'une perte nette pour son troisième trimestre.

Brookfield a indiqué qu'elle faisait passer son dividende en espèces à 1,20 $ pour l'an prochain, contre 1,10 $ cette année. Le dividende sera versé à un rythme de 10 cents par mois et il débutera en janvier, payable le 28 février.

L'entreprise torontoise a aussi annoncé avoir enregistré une perte nette de 2,5 millions $ au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre, ou 26 cents par action, sans changement par rapport à la perte subie lors de la même période il y a un an.

La firme a indiqué que les redevances obtenues de ses différentes marques de courtage en immeuble, parmi lesquelles Johnston & Daniel, Via Capitale et Royal LePage, avaient légèrement diminué au troisième trimestre, à 10,1 millions $, ou 79 cents par action. Cela se compare aux redevances de 10,2 millions $, ou 80 cents par action, reçues lors du même trimestre en 2012.

Brookfield Real Estate Services est une filiale de la société torontoise Brookfield Asset Management (TSX:BAM.A), l'un des plus importants gestionnaires d'actifs au pays, avec des investissements dans bon nombre d'entités inscrites en Bourse misant sur l'immobilier, l'énergie et les ressources naturelles.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions de Brookfield Real Estate Services ont clôturé à 13,66 $, en baisse de trois cents.

PLUS:pc