BIEN-ÊTRE
05/11/2013 09:07 EST | Actualisé 05/11/2013 09:12 EST

Problème d'érection: la taille du cou, un bon indicateur

Getty

Les hommes ont tendance à s'inquiéter de la taille de leur asperge, mais à en croire une récente étude (qui devrait obtenir la palme de la corrélation de la semaine), ils feraient mieux de mesurer autre chose. Quoi donc? Leur cou. Explications.

À l'origine, il y a deux chercheurs de l'université d'Ankara, et un peu plus de 92 Turcs âgés d'entre 40 et 60 ans, une période de la vie où le viagra s'impose parfois comme le meilleur ami de l'homme. De quoi se sont-ils rendus compte? D'une broutille. Plus le cou du bonhomme est gros, plus il aura de chance de souffrir de troubles de l'érection.

35 centimètres ça va, 37 centimètres bonjour les dégâts

Les chercheurs ont même établi une mesure précise. Au-delà de 36 centimètres de circonférence les problèmes commencent.

En cause, une combinaison de facteurs à l'origine du syndrome métabolique pouvant provoquer les troubles de l'érection qui inclut pression artérielle, diabète et obésité. À cet égard, la taille du cou pourrait donc bien être le signe annonciateur d'une incertaine turgescence.

Et maintenant, la vraie question: est-ce bien sérieux?

C'est possible puisque les chercheurs se sont également rendus compte que la taille du cou était également corrélée au risque d'apnée du sommeil, ce que d'autres études avaient déjà relevé.

Or, on sait que l'apnée du sommeil peut également être facteur de troubles de l'érection ou encore d'une diminution de la libido. Comme quoi, il n'y a pas que la taille du marteau qui compte, il y a aussi celle de la chemise.

À VOIR AUSSI:

Les bénéfices du sexe sur la santé

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.