NOUVELLES
05/11/2013 09:49 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

Pénitencier de Cowansville: les prisonniers confinés dans leur cellule

COWANSVILLE, Qc - Le déclenchement des détecteurs de fumée au pénitencier de Cowansville a provoqué tout un branle-bas de combat, mardi soir. Par mesure de sécurité, l'ensemble des prisonniers ont été placés en confinement obligatoire dans leur cellule.

Caroline Bouchard, porte-parole du pénitencier, affirme cependant qu'en aucun temps, il n'y a eu présence de flammes ou de début d'incendie dans la prison, comme le laissaient entendre certaines sources.

Par mesure de prévention, les prisonniers de l'aile concernée par l'alerte ont été dirigés dans une autre aile de la prison.

«Nous n'avons pas pris de chance. Nous n'avons aucun indice sur le fait que cela puisse s'inscrire dans une tentative d'évasion», a rapporté Mme Bouchard.

Une enquête était menée par le Service des incendies de Cowansville en soirée pour déterminer ce qui a pu provoquer le déclenchement de l'alarme d'incendie.

Le pénitencier de Cowansville est une prison à sécurité moyenne. Il n'est donc pas exceptionnel que les détenus puissent se déplacer dans l'établissement pendant certaines périodes de la journée.

En raison de l'enquête en cours et de l'intervention des pompiers, l'ensemble des détenus ont été forcés de réintégrer leur cellule.

«Les détenus ont été confinés dans leur cellule. C'est exceptionnel, car les prisonniers peuvent être en déplacement libre dans certains secteurs habituellement. En soirée, il y a des mouvements de détenus, mais là, ce n'est plus le cas», a indiqué Mme Bouchard.

Peu avant 22 h, les détenus évacués ont pu réintégrer leur cellule.

PLUS:pc