NOUVELLES
05/11/2013 06:28 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

Detroit pourrait élire mardi un premier maire de race blanche en 40 ans

DÉTROIT - Les électeurs de Detroit, une ville habitée à 80 pour cent par des gens de race noire, pourraient fort bien confier les clefs de leur hôtel de ville à un maire de race blanche lors du scrutin de ce mardi.

Mike Duggan, un ancien cadre de la Santé publique, mène dans le sondages sur son adversaire noir Benny Napoleon, le shérif du comté de Wayne. Le maire sortant, Dave Bing, a choisi de ne pas solliciter de nouveau mandat.

Les pouvoirs du futur maire de Detroit seront toutefois fortement balisés parce que la ville a été placée sous tutelle, en juillet, puisqu'elle croule sous une dette de 18 milliards $ surtout attribuable aux caisses de retraite et aux assurances-santé de ses employés.

Le futur maire aura une foule de problèmes à régler. La population de Detroit, qui s'élevait à 1,8 million d'habitants en 1950, n'est plus que de 700 000 personnes, dont une forte proportion est à faible revenu.

L'état des services publics est lamentable, la ville est ravagée par la violence et la criminalité et on y trouve un nombre incalculable d'édifices en ruines, de toutes tailles.

S'il est élu, Mike Duggan deviendra le premier maire de race blanche de Detroit depuis Roman Gribbs dont le mandat a pris fin en 1973.

Des élections à la mairie ont lieu dans plusieurs grandes villes des États-Unis, ce mardi.

PLUS:pc