NOUVELLES
05/11/2013 03:24 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

C.-B. : un ex-maire passé au provincial rembourse l'élection partielle

PENTICTON, C.-B. - Le passage de l'ancien maire de la ville britanno-colombienne de Penticton, Dan Ashton, dans le monde de la politique provinciale lui a coûté cher, mais il s'agit là d'une facture que, dit-il, sa conscience l'a obligé à payer.

M. Ashton a remis un chèque de 32 000 $ à son ancien conseil municipal, lundi, remboursant de fait les coûts de l'élection partielle nécessaire pour combler son siège après sa démission.

M. Ashton a été élu député provincial de Penticton, lors des récentes élections de mai, et lorsqu'il a annoncé sa candidature à ce poste, il s'est aussi engagé à rembourser les contribuables pour l'élection complémentaire, s'il l'emportait.

L'ex-maire fut le premier magistrat de la ville de 2008 à 2013. Il est l'un des nombreux politiciens municipaux élus à la législature, mais il est le seul à avoir remboursé les frais de l'élection partielle ayant suivi son passage au provincial.

Lorsqu'il a présenté le chèque, M. Ashton a expliqué que sa conscience ne lui permettait pas d'imposer une aussi grosse facture aux habitants de Penticton, qu'il représente comme conseiller ou maire depuis 1999.

Le maire Gary Litke a succédé à M. Ashton lors de l'élection partielle tenue le 7 septembre.

PLUS:pc