DIVERTISSEMENT
05/11/2013 06:22 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

36e Salon du livre de Montréal : le changement dans la continuité

Jean-Guy Thibodeau

D'une année à l'autre, le Salon du livre de Montréal ne cesse de grandir et d'ajouter de nouvelles activités à sa programmation. La 36e édition, qui se tiendra du mercredi 20 au lundi 25 novembre prochain, à la Place Bonaventure, offrira tout un panorama de tables rondes, de lectures publiques et de remises de prix, en plus des traditionnelles séances de dédicaces d'auteurs d'ici et d'ailleurs.

«On travaille beaucoup à se renouveler, a indiqué Francine Bois, directrice générale du Salon en conférence de presse, mardi matin. Particulièrement cette année, on a donné un grand coup pour faire beaucoup de changements, mais ce sont des changements dans la continuité. On a une base qui est là, une équipe aguerrie, et une réputation qu'on se doit de maintenir. On travaille beaucoup à aller vers de nouveaux concepts, de manière à garder les auteurs et les éditeurs intéressés, et le public aussi.»

Dès l'ouverture, un vent de fraîcheur soufflera avec une inauguration éclatée, où des musiciens ambulants et des lectures à la clé divertiront la foule. On proposera, entre autres, un extrait d'Albertine en cinq temps, récité par six comédiennes, qui seront accompagnées de la metteure en scène Lorraine Pintal, et un segment de Bonjour voisine!, au pavillon Haïti à l'honneur (voir plus loin pour plus de détails). Au cours des premières heures du Salon, l'entrée sera gratuite pour les abonnés des bibliothèques de Montréal et de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

On déroulera le tapis rouge à huit invités d'honneur, soit sept auteurs et un éditeur. Les projecteurs se braqueront ainsi sur Marie-Francine Hébert et son ouvrage jeunesse Tu me prends en photo, le poète Pierre Ouellet, dont le bouquin Portrait de dos paraîtra bientôt dans l'Hexagone, la jeune romancière Annie-Claude Thériault et son livre Quelque chose comme une odeur de printemps, Kim Thùy et son best-seller, man, l'auteur et illustrateur Rogé et son œuvre Mingan mon village, l'écrivaine belge Geneviève Damas et son roman Si tu passes la rivière, le Français Jean-Christophe Rufin et sa récente offrande, Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi, et Jean Bernier, directeur littéraire des éditions du Boréal, qui fêtent cette années leurs 50 ans.

Gilles Archambault et Danielle Vaillancourt accueilleront plusieurs personnalités dans le cadre des habituelles Confidences d'écrivains, tandis que Frédéric Brisson, Pierre Cayouette et Claudia Larochelle piloteront les Tables rondes et autres rencontres dérivées.

Une passerelle

Cette année, le Salon du livre de Montréal se déroulera sous le thème Une passerelle entre les cultures.

«On trouvait que c'était un thème unificateur, autant entre les sociétés, les individus, les groupes d'âge... Ça résume tellement ce qu'est le Salon du livre! C'est un formidable lieu de rencontres», a précisé Francine Bois.

Pour bien marquer sa thématique, le carrefour de la Place Bonaventure se dotera d'un pavillon intitulé Haïti à l'honneur, où on célébrera la richesse et la diversité de la littérature haïtienne. On y rencontrera des romanciers, des nouvellistes, des poètes, des essayistes et des historiens, parmi lesquels figurent notamment Gary Victor, Yanick Lahens, James Noël, Emmelie Prophète, Jean-Robert Léonidas, Kettly Mars, Jean-Euphèle Milcé, Michel Soukar et Laënnec Hurbon, Joël Des Rosiers, Joujou Turenne, Anthony Phelps, Marie-Célie Agnant, Dany Laferrière et Gary Klang. Plusieurs attractions animeront l'espace pendant les six jours du rendez-vous.

Autre ajout à signaler, Jeudi, la littérature se livre, le 21 novembre, une soirée où de petits groupes d'écrivains, dispersés ça et là dans le Salon, livreront des morceaux choisis de leurs plus récents écrits. D'autres répondront au questionnaire de Marcel Proust.

Parmi les 70 participants, mentionnons Évelyne de la Chenelière ,Jean-Paul Daoust, Joël DesRosiers, Patrick Drolet, Christiane Duchesne, Yannick Lahens, Robert Lalonde, Rodney St-Éloi et France Théôret. L'ensemble culminera avec un cabaret théâtral et littéraire qui donnera la parole à des plumes de la nouvelle génération, Jusqu'où te mènera ta langue.

L'an dernier, le Salon du livre de Montréal a attiré un peu moins de visiteurs que les moutures précédentes mais, grosso modo, l'achalandage se situe généralement autour de 120 000 personnes qui franchissent les tourniquets.

«Quand on dit que les gens ne lisent pas, ça ne sent pas chez nous!», a souri Francine Bois.

Pour connaître la programmation détaillée de l'événement, ainsi que les horaires de dédicaces, on consulte le www.salondulivredemontreal.com.

Quelles séries regardez-vous en 2014?

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.