NOUVELLES
04/11/2013 03:58 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

Le non-respect d'un cessez-le-feu fait quatre nouvelles victimes au Yémen

SANAA, Yémen - Des affrontements entre des membres d'un mouvement ultra-conservateur musulman et des rebelles ont fait quatre morts dans un secteur mouvementé du nord du Yémen, a rapporté un porte-parole du mouvement musulman.

Selon Serour al-Wadie, les rebelles ont bombardé le district du mouvement salafiste à Damaj, dans la province de Saada.

L'animosité est profonde entre les salafistes et les hawthistes, membres d'un mouvement insurgé chiite qui combat le gouvernement. Chaque clan accuse l'autre d'avoir violé un fragile cessez-le-feu mis de l'avant par le gouvernement, et qui aura duré deux jours.

Des responsables du ministère de la Défense ont confié que Jamal Benomar, un envoyé des Nations unies au Yémen, avait amorcé des discussions avec les deux camps afin que cessent les combats. Les responsables se sont confiés sous le sceau de l'anonymat car ils n'étaient pas autorisés à informer les journalistes.

Depuis mercredi, au moins 100 personnes auraient été tuées lors de combats entre les deux groupes.

PLUS:pc