NOUVELLES
04/11/2013 04:44 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

La Bourse de Toronto clôture en hausse malgré le plongeon de BlackBerry

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré lundi un léger gain malgré le plongeon du titre de BlackBerry (TSX:BB), qui a indiqué que son principal actionnaire n'avait plus l'intention d'en fermer le capital.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 24,27 points pour clôturer à 13 361,73 points, soutenu par les gains des titres miniers. Le dollar canadien a pour sa part avancé de 0,09 cent US, à 95,99 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi engrangé de faibles gains, les investisseurs espérant que les nombreuses données économiques attendues cette semaine leur donneront des indices sur le moment où la Réserve fédérale des États-Unis pourrait choisir de réduire la cadence de son programme d'achats obligataires qui a alimenté la forte reprise des marchés boursiers.

Les données les plus importantes de la semaine — les statistiques d'octobre sur l'emploi au Canada et aux États-Unis — seront connues vendredi.

L'action de BlackBerry a culbuté de 1,34 $, soit 16,6 pour cent, à 6,75 $ — son plus faible niveau en une décennie — après que Fairfax Financial (TSX:FFH) eut indiqué qu'il abandonnait l'idée de racheter le fabricant de téléphones intelligents et serait plutôt à la tête d'un groupe qui veut investir 1 milliard $ US dans la société. BlackBerry resterait ainsi une société publique inscrite à la Bourse.

«Le fait que le cours de l'action soit si bas est, encore une fois, le reflet du peu de confiance du marché en ce qui a trait à la capacité de BlackBerry à redresser la situation à court terme», a affirmé Craig Fehr, spécialiste des marchés canadiens chez Edward Jones, à St. Louis.

«BlackBerry va devoir prouver que sa nouvelle stratégie est viable», a-t-il ajouté.

Fairfax avait annoncé à la fin de septembre se retrouver à la tête d'un consortium souhaitant offrir 9 $ US pour chaque action de BlackBerry, l'offre étant soumises à plusieurs conditions.

En vertu de la nouvelle entente, Thorsten Heins sera remplacé à la tête de BlackBerry par John Chen, qui devient chef de la direction par intérim et président exécutif du conseil du fabricant de téléphones intelligents de Waterloo, en Ontario.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 23,57 points, à 15 639,12 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 6,29 points, à 1767,93 points, et que l'indice composé du Nasdaq a pris 14,55 points, à 3936,59 points.

À Toronto, le secteur aurifère a réalisé les gains les plus importants — soit un peu plus de trois pour cent —, le cours du lingot d'or ayant avancé de 1,50 $ US à 1314,70 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Kinross Gold (TSX:K) s'est emparée de 24 cents à 5,24 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a progressé de 75 cents à 26,09 $.

Le secteur des métaux de base a aussi soutenu le parquet avec une croissance de 1,17 pour cent. Le prix du cuivre a perdu 5 cents US à 3,25 $ US la livre à New York.

Le cours du pétrole brut a gagné un cent US à 94,62 $ US le baril à New York, mais le secteur torontois de l'énergie a légèrement reculé.

PLUS:pc