NOUVELLES

Des astronomes assistent à une éclipse solaire à Québec

03/11/2013 09:35 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST
AP
A partial lunar eclipse is seen in the sky over Ishinomaki, northeastern Japan, Monday, June 4, 2012. (AP Photo/Kyodo News) JAPAN OUT, MANDATORY CREDIT, NO LICENSING IN CHINA, HONG KONG, JAPAN, SOUTH KOREA AND FRANCE

Une quinzaine d'astronomes amateurs se sont levés tôt dimanche matin et se sont rendus sur les plaines d'Abraham pour assister un phénomène plutôt rare : une éclipse solaire partielle.

Ce phénomène astronomique survient lorsque l'ombre de la lune ne parvient pas à la terre. Dans le ciel de Québec, le soleil s'est obscurci dans une proportion d'environ 38 %.

Vers 6 h 30, au maximum de l'éclipse, quelques nuages parsemaient le ciel de Québec, mais ils se sont vite dispersés, au grand bonheur des amateurs.

Munis de télescopes spéciaux, les quelques passionnés ont donc pu observer le phénomène, en prenant des précautions.

« On a un Casgrain, c'est un télescope de dix pouces avec un filtre solaire, naturellement, installé à l'avant [...] C'est très important », a expliqué Benoît Roy, astronome amateur.

La dernière éclipse solaire partielle remonte à 2008.

L'éclipse solaire partielle représente un phénomène astronomique moins spectaculaire que l'éclipse totale du soleil. La prochaine est prévue en avril 2024.

INOLTRE SU HUFFPOST

La plus grosse pleine Lune de l'année