NOUVELLES
02/11/2013 04:29 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

Pannes: Hydro-Québec demande l'aide du Vermont et du Nouveau-Brunswick

MONTRÉAL - Hydro-Québec a fait appel à des équipes du Nouveau-Brunswick et du Vermont pour l’aider à réparer les nombreux bris causés vendredi par les forts vents qui ont déferlé sur le Québec.

En entrevue avec La Presse Canadienne samedi, Patrice Lavoie, porte-parole de la société d’État, a confirmé qu'une partie de ces équipes de renfort était arrivée et déjà sur le terrain. D'autres étaient en route et attendues dimanche matin. Vers 20h30, 1500 travailleurs s'affairaient à rebrancher les clients et à réparer les dommages causés au réseau, selon M. Lavoie.

Au plus fort des pannes, vendredi soir, 350 000 clients ont été privés d’électricité. Samedi matin, 115 000 abonnés n’avaient toujours pas recouvré le courant.

La situation s'était améliorée graduellement au cours de la journée. À 21 heures, il restait moins de 30 000 abonnés privés de service, dont un peu plus de 7000 dans la région des Laurentides et environ 6000 dans Lanaudière. À Montréal, on dénombrait quelque 3800 abonnés dans le noir. Hydro-Québec affirme que la majorité des clients montréalais seront rebranchés d'ici la fin de la soirée de samedi.

Dans d'autres cas, l’attente pourrait être plus longue, a expliqué Patrice Lavoie. Des travaux de reconstruction du réseau devront être faits dans certains secteurs, où les dommages causés sont plus importants.

Ainsi, dans les régions des Laurentides, Lanaudière, Montérégie, Estrie et Capitale-Nationale, le service devrait être rétabli chez la majorité des clients d'ici dimanche en fin de journée.

«En raison de travaux majeurs à effectuer à certains endroits, le rétablissement pourrait se poursuive jusqu'à lundi», a publié la société d'État sur son site Internet.

Le réseau électrique a été malmené alors que les vents ont atteint des pointes de 100 km/h vendredi. Des poteaux ont été brisés et des fils électriques sont tombés.

«Dans les Laurentides, il y a des branches qui sont tombées sur les fils, des arbres ont été déracinés à certains endroits. Ce n'est jamais une bonne nouvelle pour le réseau électrique», a admis samedi après-midi M. Lavoie

PLUS:pc