DIVERTISSEMENT
02/11/2013 08:52 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

«Occupation double en Espagne» : les faits saillants de la semaine

Agence QMI

Joyce a finalement eu son voyage... mais a dû plier bagage tout de suite après. La jeune femme, qui avait été extrêmement discrète et n'avait pas souvent été choisie pour des activités depuis le début d'Occupation double en Espagne, a finalement eu son heure de gloire cette semaine et a réussi à se faire mieux connaître des garçons. Hélas, certaines circonstances ont joué contre elle, et la Longueuilloise de 27 ans a dû prendre le chemin de la maison des exclus.

D'abord, Joyce a ébloui Yannick, Mathieu et Kaled au cours d'un défilé de mode, où les filles devaient elles-mêmes choisir leurs vêtements et accessoires et ensuite parader devant leurs vis-à-vis masculins. Première à se commettre, elle a titillé les messieurs avec son habillement très tendance et sa démarche sexy et détendue. Après elle, Camille, Marie-France et Cintia semblaient bien peu à l'aise, incertaines sur leurs talons aiguilles et secouées de timides fous rires. On aurait pu croire que Cintia, qui gagne sa vie comme mannequin en plus d'être massothérapeute, aurait une longueur d'avance sur ses rivales dans ce défi, mais ce ne fut pas le cas. Joyce a donc raflé les honneurs, ainsi qu'un chèque-cadeau de 1000$ à la boutique Vero Moda, qui fournissait le matériel pour cette petite présentation.

Puis, Sébastien Benoît lui a annoncé qu'elle s'envolerait vers les Îles Canaries avec son candidat coup de cœur. Joyce a opté pour Yannick, et tous deux sont partis le cœur léger, sachant d'avance qu'ils n'échangeraient aucun fluide, mais avec l'intention ferme de s'amuser. Ils se sont adonnés à la pêche en haute mer et au vélo de montagne et ont beaucoup rigolé, mais la complicité s'est, de fait, arrêtée là.

À leur retour, Yannick a appris avec stupéfaction qu'une fille serait éliminée quelques jours plus tard. Conscient que Kaled protégerait Cintia, et Mathieu, Camille, le jeune papa savait qu'il devrait trancher entre Joyce, qu'il appréciait de plus en plus, et Marie-France, à qui il avait promis solidarité jusqu'à la fin de l'aventure. Aucune des deux ne suscitant d'émoi amoureux chez lui, Yannick a finalement écouté le pacte conclu la semaine dernière, et a sauvé Marie-France. Joyce a accepté sa décision avec le sourire et a bouclé ses valises d'un pas pimpant. «J'aime ça que tu gardes ta parole, c'est cool!», a-t-elle dit à Yannick, sincère, en l'embrassant avant de quitter.

Cintia encore jalouse

Décidément, la romance entre Kaled et Cintia ne sera jamais simple. De plus en plus profondément éprise de son homme, la Brésilienne est aussi jalouse comme une tigresse, ce qui complique les rapports entre eux. En début d'émission, mercredi, Cintia est revenue à la charge auprès de Kaled concernant son incartade avec Ann-Sophie dans les Îles grecques. La belle ne digère visiblement pas d'avoir été trompée ainsi, et elle aimerait que son prince charmant la rassure davantage sur la véracité de ses sentiments. Un peu plus tard, nos tourtereaux se sont vus offrir la possibilité de passer une nuit ensemble, ce qui les a, évidemment, grandement émoustillés. Après avoir vérifié - une fois de plus - que Kaled ne la niaisait pas, Cintia s'est finalement laissée aller aux bras de ce dernier, et on devine que tous deux ont enfin consommé leur union. Cintia avait des étoiles dans les yeux lorsqu'elle a regagné la maison des filles, déclarant à qui voulait l'entendre qu'elle et Kaled formaient désormais un couple officiel et qu'elle était amoureuse. De son côté, son partenaire tenait sensiblement le même discours auprès de Mathieu, s'émerveillant du fait que sa dulcinée parle quatre langues et qu'elle a énormément voyagé dans sa vie.

Or, au party hebdomadaire, sous le thème de l'Halloween, la fougueuse Cintia a remis ça en s'imaginant un complot. Selon elle, Kaled et Camille - qui sont des amis de très longue date à l'extérieur d'Occupation double - trameraient dans son dos. Fatiguée d'entendre son copain et Camille se taquiner, Cintia a explosé, répétant sans cesse qu'elle craignait d'être blessée. «Si vous voulez tellement être des amis, restez donc ensemble. Arrêtez de faire des clins d'œil!», a-t-elle hurlé. Exaspéré, Kaled n'a pas su trouver les mots pour lui donner confiance, et Cintia a quitté la fête en claquant la porte, devant le regard médusé des autres concurrents.

Mike Ward apporte son grain de sel

Autres bons moments de la semaine à signaler, Mathieu, Kaled et Yannick ont tous reçu des témoignages de leurs proches sur vidéo. Le dernier a fondu en larmes en apercevant ses parents, qui lui ont assuré que sa fille, la petite Coralie, quatre ans, se portait bien. «Coralie, papa il t'aime vraiment fort, je m'ennuie de toi, et on va se voir dans pas long», a ensuite lancé Yannick.

Aussi, Sébastien Benoît a causé une grande frousse aux participants en leur annonçant qu'un nouveau garçon se joindrait à la compétition. Abasourdis, les joueurs ont finalement eu la surprise de voir Mike Ward faire irruption dans la maison. De passage à Barcelone pour donner des spectacles, l'humoriste en a profité pour aller tester quelques blagues devant les caméras d'Occupation double en Espagne, ce qui a franchement réjoui nos célibataires.

Quelques citations amusantes...

«T'as fait des jaloux. T'as conduit une Formule 1, t'es allé dans les Îles grecques, faire un très beau voyage, qui a laissé des souvenirs impérissables...» - Michelle, la mère de Kaled, s'adressant à lui sur vidéo et faisant ainsi allusion à ses rapprochements avec Ann-Sophie.

«Moi, j'ai pas d'enfant, mais je parraine un ti-cul à Vision mondiale. En le voyant, j'ai fait : "C'est lui que je veux, rajoute-le au panier". Il était malade!» - Mike Ward, pendant son numéro.

«La fille, on va se le dire, ça ferait un beau bébé, ça!» - Mathieu aux deux autres gars, en parlant de Joyce.

«Au pire, moi là, je m'en fous. Si t'aimes mieux garder Joyce ou whatever, j'en ai vraiment rien à foutre» - Marie-France à Yannick.

«Je la frencherais tout le temps. Je l'embrasse partout dans la face. Je trouve son visage parfait. Les filles, d'habitude, je les trouve belles, mais pas à ce point-là. Il n'y a rien qui m'écœure d'elle. Mes chums vont dire : "Il s'est donc bien ramolli"...» - Kaled, en parlant de Cintia.

«Le début du party, c'était vraiment akward! J'étais comme, dans mon coin : "Est-ce que je vous dérange? Est-ce que ça vous tente d'aller vous frencher quelque part où je ne suis pas?" Je me sentais vraiment toute seule dans un fucking party de couples. Quand Joyce et Yannick sont arrivés, j'étais comme : "Merci, Jésus, ils sont arrivés..."» - Marie-France, qui regardait Kaled et Cintia et Mathieu et Camille s'embrasser au début de la fête d'Halloween.

«Non, je ne chill pas avec mes ex, si tu veux savoir...» - Kaled à Cintia, qui lui faisait une énième crise de jalousie.

«Tu comprends pas que Cin, elle pète une coche par party?» - Mathieu à Camille.

«Vois-tu comment c'est positif, être en couple?» - Marie-France à Yannick, en écoutant Kaled et Cintia se disputer.

«Avoir des émotions, c'est faible! C'est pas pleurer qui me dérange, c'est d'avoir des sentiments. Ça me fâche!» - Marie-France, en larmes après le départ de Joyce.

INOLTRE SU HUFFPOST

La rentrée culturelle (Automne 2013)