NOUVELLES
02/11/2013 07:52 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

La Tunisie suspendue pour discrimination

La Tunisie a été suspendue pendant un an de compétition en Coupe Davis. C'est ce qu'annonce la FIT, samedi.

La Fédération internationale de tennis a pris cette décision après avoir appris que la Tunise avait interdit à un de ses représentants, Malek Jaziri, d'affronter un joueur israélien.

En octobre, Malek Jaziri avait reçu l'ordre de sa fédération de déclarer forfait, avant son quart de finale au tournoi de Tachkent, afin de ne pas affronter son adversaire du jour, l'Israélien Amir Weintraub.

Le Conseil d'administration de l'ITF a voté à l'unanimité, moins le représentant tunisien, la suspension pour un an en 2014 de ce pays, qui figurait cette année dans le groupe II Europe/Afrique de la Coupe Davis.

L'ITF a estimé que la Tunisie n'avait pas respecté le texte constitutif de l'organisation qui stipule que ses membres ne doivent se livrer à « aucune discrimination basée sur la couleur, la race, la nationalité, l'origine ethnique ou nationale, l'âge, le sexe ou la religion ».

« Il n'y a pas de place pour les préjugés raciaux, dans aucun sport ni société, a réagi le président de l'ITF Francesco Ricci Bitti. Le Conseil d'administration a décidé d'envoyer le message fort à la Fédération tunisienne que ce genre d'action ne sera pas toléré ».

Jaziri, 29 ans et alors 169e joueur mondial, avait officiellement déclaré forfait pour une blessure avant d'affronter Weintraub (196e) en quart de finale du tournoi Challenger de Tachkent. 

Son frère et gérant, Emir Jaziri, avait expliqué que, bien que blessé, il avait aussi subi des pressions « politiques » de la part de sa Fédération et du ministère des Sports tunisien pour le forcer à ne pas disputer cette rencontre.

PLUS:rc