NOUVELLES

Johnson détient une avance de 3 coups à Shanghai; DeLaet à six coups derrière

02/11/2013 11:49 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

SHANGHAI - Pendant 16 trous, Dustin Johnson ressemblait au golfeur qui a remporté un tournoi à chacune de ses saisons depuis qu'il est devenu professionnel et qui a fait partie à deux reprises de l'équipe américaine à la Coupe Ryder. Il disposait d'une avance de cinq coups à l'aube de la troisième ronde du tournoi des Champions HSBC, et semblait en voie de creuser l'écart après avoir engrangé 10 oiselets.

Mais il restait encore deux trous à disputer, et les dieux du golf lui ont rappelé qu'il n'était pas le plus fiable lorsqu'il possédait une avance dans un tournoi.

Tous ses oiselets ont été effacés par deux doubles bogueys, le dernier réduisant son avance de moitié à l'approche de la ronde finale de cette compétition du Championnat du monde de golf. Sa carte de 66 (moins-6) fut sa seule source de consolation samedi, puisqu'elle signifie qu'il détient toujours une avance de trois coups sur Ian Poulter.

Johnson a réussi cinq oiselets consécutifs pour effectuer le virage à 30 coups sur le parcours Sheshan International, disposant alors d'un coussin de cinq coups sur Poulter. Puis, l'Américain a effectué quatre coups de cocheur d'allée alors qu'il était à moins de 100 verges du fanion pour placer sa balle sur le vert du 10e trou. Il a même dû caler un coup roulé de 12 pieds pour un double-boguey.

Il a enchaîné avec une autre séquence de quatre oiselets, frappant notamment un coup de fer-5 à environ 15 pieds de la coupe du 14e, une normale-5, qui lui a permis d'enregistrer un oiselet. Il a poursuivi avec un coup de fer-3 sublime au 16e pour un autre oiselet, creusant alors l'écart à six coups en tête.

Puis, tout s'est écroulé pendant la dernière demi-heure de jeu à Shanghai.

Johnson affiche donc un score cumulatif de 198 (moins-18), et il fera partie du dernier groupe en compagnie de Poulter et Graeme McDowell, qui a joué 64 et accuse un déficit de quatre coups.

Rory McIlroy a réussi trois oiselets sur ses cinq derniers trous pour un score de 67, le propulsant à six coups de Johnson. L'Irlandais du Nord est à égalité avec le Saskatchewanais Graham DeLaet et le champion de l'Omnium des États-Unis, Justin Rose, qui ont chacun signé des cartes de 65.

PLUS:pc