NOUVELLES

Régis Labeaume satisfait de sa campagne électorale

01/11/2013 01:32 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST

À trois jours des élections municipales, le maire sortant de Québec a dressé vendredi matin un bilan positif de sa campagne électorale, tout en disant que cette dernière a parfois été dure.

En compagnie de tous ses candidats, Régis Labeaume s'est félicité des investissements promis par Équipe Labeaume pendant la campagne, rappelant que ses engagements totalisent plus de 66 millions de dollars.

Le maire sortant a aussi martelé une fois de plus que son dossier prioritaire, s'il est élu, sera de régler le déficit des régimes de retraite des employés municipaux. Régis Labeaume fait d'ailleurs de l'élection de dimanche un référendum sur ce dossier.

« Je l'ai dit la première journée, je le dis encore presque à la dernière : c'est un référendum. Si vous n'allez pas voter, c'est parce que vous décidez de ne pas faire la différence [...] Si vous ne votez pas dimanche, vous acceptez de payer la facture totale des déficits des fonds de pension des employés de la Ville de Québec », a lancé le maire sortant.

« Vous avez le choix entre un parti qui dit : "Nous refusons de payer cette facture totale", et un autre parti qui dit : "Sortez votre chéquier". C'est ça, le choix », a résumé Régis Labeaume.

Ce dernier a fait savoir que le premier geste qu'il fera, s'il est élu, sera de solliciter une rencontre avec la ministre du Travail Agnès Maltais. Régis Labeaume entend aussi rencontrer la Coalition avenir Québec et le Parti libéral du Québec pour discuter du dossier des régimes de retraite.

Réaction à « l'affaire Lemelin »

Questionné au sujet des révélations faites jeudi par le Journal de Québec au sujet du passé judiciaire du chef de Démocratie Québec David Lemelin, le maire sortant a fait preuve d'une certaine réserve.

« Comme maire, je ne dois pas avoir de réaction », a dit Régis Labeaume.

Ce dernier a tout de même fait savoir que si un candidat de son équipe se trouvait dans une telle situation, la réaction serait expéditive. « Je le mettrais dehors », a-t-il lancé.

Plus tôt vendredi matin, David Lemelin a dit qu'il jouissait de l'appui de tous ses candidats, après une rencontre d'urgence avec ses candidats.

PLUS:rc