NOUVELLES

Plus de 500 000 $ pour vérifier les dépenses de quatre sénateurs

01/11/2013 11:34 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

La vérification des dépenses de la sénatrice Pamela Wallin a coûté plus de deux fois le montant qu'elle a dû rembourser au Sénat.

Un rapport sur les contrats de plus de 10 000 $ donnés par la Chambre haute vient d'être rendu public. On y apprend que la firme Deloitte a touché 390 058 $ pour vérifier les dépenses de la sénatrice. Mme Wallin a remboursé 138 969 $ au Sénat pour des dépenses de déplacement auxquelles elle n'avait pas droit, après vérification.

La même firme a aussi empoché 137 784 $ pour vérifier les dépenses de Mike Duffy, Patrick Brazeau et Mac Harb. Dans ces trois cas-là, la firme devait calculer les remboursements en trop que les deux sénateurs conservateurs et le sénateur libéral avaient obtenu en déclarant comme résidence principale leurs adresses éloignées d'Ottawa, alors qu'ils résidaient dans la région de la capitale.

En publiant le rapport sur les contrats de Deloitte, le Sénat a cherché à justifier la facture salée de ces vérifications. Le sénateur Gérald Comeau, ancien président du comité sénatorial qui a ordonné les vérifications et signé le contrat avec Deloitte, a déclaré qu'une fois la vérification ordonnée, il fallait la mener à terme.

Le sénateur Duffy a remboursé 90 000 $, grâce à la générosité de celui qui était le chef de cabinet de Stephen Harper. Le sénateur Harb a remboursé 231 649 $, puis a démissionné du Sénat. Le sénateur Brazeau a refusé de rembourser 48 744 $ et le Sénat retient une partie de son salaire pour récupérer la somme.

Lundi, le Sénat reprendra le débat sur la suspension sans salaire des sénateurs Duffy, Brazeau et Wallin.

PLUS:rc