NOUVELLES

Nouvelles frappes israéliennes en Syrie

01/11/2013 03:34 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST

Citant une source américaine, CNN a rapporté que l'aviation israélienne avait bombardé mercredi soir une base militaire près de Lattaquié, sur la côte méditerranéenne.

Selon la source américaine, le raid visait à détruire des missiles qu'Israël craint de voir livrés au Hezbollah libanais, allié de Damas.

Afaq Ahmad, ancien membre des services de renseignement de l'armée de l'air syrienne, qui est exilé en France, cité également par CNN, a affirmé que les avions israéliens ont bombardé une base stratégique près d'un village nommé Aïn Chikak.

Des missiles russes à longue portée y sont notamment entreposés, selon Afaq Ahmad.

La chaîne panarabe Al-Arabiya a rapporté pour sa part jeudi que l'aviation israélienne avait visé deux cibles, l'une près de Lattaquié et la deuxième à Damas. Selon la chaîne à capitaux saoudiens, les raids ont visé des missiles sol-air SA-8 qui devaient être livrés au Hezbollah. « Ils ont été complètement détruits », a annoncé la chaîne.

Les Israéliens sont restés muets sur ce raid. « Nous ne commentons pas ces informations », a répondu un porte-parole du ministère israélien de la Défense lorsqu'il a été interrogé sur ce raid.

Selon le quotidien israélien Haaretz, Israël a effectué six raids contre la Syrie depuis le début de l'année. Cependant, ces informations n'ont été confirmées ni par Israël ni par la Syrie.

Au Liban, l'armée a quant à elle indiqué que six avions israéliens avaient survolé le pays mercredi. Les incursions israéliennes dans l'espace aérien libanais sont fréquentes, mais un tel nombre n'est pas fréquent et rappelle de précédentes frappes israéliennes en Syrie.

L'Iran, allié de Damas, a estimé que si la frappe israélienne était avérée, elle ne pouvait qu'« envenimer le conflit et les tensions » dans ce pays.

PLUS:rc