NOUVELLES

Menaces d'Alcoa: front commun des chambres de commerce

01/11/2013 11:04 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST
Radio-Canada

Les chambres de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec, de Trois-Rivières, de Manicouagan ainsi que de Portneuf du secteur Ouest sont réunies à Trois-Rivières vendredi.

Elles organisent un front commun devant la menace de fermeture des alumineries québécoises d'Alcoa.

Il s'agit des chambres de commerce des trois régions touchées par la menace d'Alcoa de fermer trois de ses installations au Québec dans un peu plus d'un an, en janvier 2015, si le gouvernement ignore sa demande de réduire le coût de l'énergie

Alcoa affirme ne pas être en mesure d'absorber la hausse prévue de 60 % des tarifs d'électricité réservés aux alumineries. Elle voudrait continuer à profiter d'un tarif d'électricité modulé en fonction du prix de l'aluminium sur les marchés internationaux.