NOUVELLES
01/11/2013 04:51 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

Le TSX recule avec l'or, malgré de bonnes données en Chine et aux États-Unis

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse vendredi, même si les investisseurs ont pu prendre connaissance de données encourageantes sur le secteur manufacturier de la Chine et des États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 23,8 points pour terminer la séance à 13 337,46 points, soumis à la pression du secteur aurifère, qui a reculé avec le cours du lingot d'or et l'annonce d'une importante émission d'actions de la part de Barrick Gold.

Le dollar canadien est pour sa part resté inchangé à 95,90 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont progressé après que l'institut des gestionnaires en approvisionnement eut indiqué que le secteur manufacturier des États-Unis avait connu une meilleure expansion que prévu en octobre.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 69,8 points à 15 615,55 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 5,1 points à 1761,64 points et que l'indice composé du Nasdaq a gagné 2,34 points à 3922,04 points.

Plus tôt vendredi, HSBC a indiqué que son indice mensuel des gestionnaires en approvisionnement de la Chine avait connu sa meilleure amélioration en sept mois.

Le TSX a avancé d'un total de 4,5 pour cent en octobre, ce qui lui permet d'afficher une progression de 7,5 pour cent depuis le début de 2013.

Le secteur aurifère a abandonné 4,55 pour cent, le cours du lingot d'or s'étant déprécié de 10,50 $ US à 1313,20 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. Le titre de Goldcorp (TSX:G) a échappé 1,22 $ à 25,34 $.

Barrick Gold (TSX:ABX) a été un des grands perdants de la séance de vendredi, son action ayant reculé de 1,56 $, soit 7,7 pour cent, à 18,72 $. Le producteur aurifère a annoncé tard jeudi son intention d'émettre 163,5 millions d'actions à 18,35 $ le titre, à peine quelques heures après avoir annoncé l'abandon des travaux à sa mine Pascua-Lama, en Amérique du Sud.

Barrick a expliqué que l'arrêt temporaire de la construction de la mine visait à freiner ses coûts dans un contexte où les prix de l'or s'affaiblissent et d'autres problèmes ont miné le projet en construction situé dans les hauteurs de la cordillère des Andes.

Le secteur des métaux de base a aussi été faible, avec une baisse de 1,3 pour cent. Le prix du cuivre a terminé la séance à 3,30 $ US la livre à New York, inchangé par rapport à la veille.

Le secteur de l'énergie a reculé de 1,2 pour cent, le cours du pétrole brut ayant chuté de 1,77 $ US à 94,61 $ US à la Bourse des matières premières de New York. Le pétrole a cédé 3,3 pour cent sur l'ensemble de la semaine, notamment en raison de données faisant état d'une importante hausse des réserves américaines la semaine dernière. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a effacé 1,09 $ à 36,80 $.

PLUS:pc