NOUVELLES
01/11/2013 07:15 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

Le botteur de précision Mason Crosby peut respirer plus à l'aise cette saison

GREEN BAY, États-Unis - Mason Crosby respire beaucoup plus à l'aise avec les Packers de Green Bay, cette saison: les tentatives de placement ne sont plus hasardeuses comme elles l'étaient en 2012.

Crosby vient d'être choisi le joueur par excellence des unités spéciales pour octobre, ayant mené la NFL avec 50 points et 13 placements le mois dernier. Il est à nouveau une valeur sûre pour les Packers (5-2, dont 4-0 en octobre), qui se préparent à jouer lundi soir contre les Bears de Chicago (4-3), au Lambeau Field.

«Je pense que ça nous dit quelque chose sur sa force de caractère, son éthique de travail et sa capacité à surmonter l'adversité», a dit Shawn Slocum, qui est en charge des unités spéciales chez les Packers.

Crosby, un botteur de septième année, a connu une saison 2012 bien pénible, montrant le pire taux d'efficacité de la ligue à 63,6 pour cent (seulement 21 réussites en 33 tentatives).

L'entraîneur Mike McCarthy a amené Giorgio Tavecchio et Zach Ramirez au camp d'entraînement, mais Crosby a réussi à conserver son poste. Il s'est acquitté de sa tâche 17 fois sur 19 en 2013, pour un taux de succès de 89,5 pour cent. En octobre il n'a raté son coup que deux fois sur 15, à partir de 44 et 52 verges.

«Il a vécu une période difficile, mais j'ai cru en lui et en son talent, a dit McCarthy. Je pense que ça lui a été bénéfique d'avoir de la compétition au camp. Il a bien répondu, et maintenant c'est tout le monde qui en bénéficie.»

Crosby prend du plaisir à se présenter sur le terrain, et avec le succès vient la confiance. Slocum estime que Crosby est devenu une machine bien rodée pour le rythme et la mécanique.

Ce qui cause plus de soucis, c'est la couverture sur les bottés d'engagement. Cordarrelle Patterson des Vikings en a ramené un sur 109 verges pour un touché la semaine dernière et le week-end précédent, les Browns ont accumulé 189 verges en quatre retours, dont un de 86 verges et un autre de 56 verges.

Les Packers sont invaincus en trois matches à domicile cette saison, ayant battu Washington, Detroit et Cleveland.

PLUS:pc