NOUVELLES

L'action de Barrick Gold recule de nouveau après l'annonce d'un financement

01/11/2013 01:56 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

TORONTO - L'action de Barrick Gold a poursuivi sa chute vendredi, au lendemain de l'annonce d'une importante entente de financement de 3 milliards $ US par la société aurifère.

La société torontoise a annoncé ses intentions de financement tard, jeudi, après avoir indiqué quelques heures plus tôt qu'elle suspendait les travaux à son projet minier Pascua-Lama en Amérique du Sud.

Barrick (TSX:ABX) s'est entendue avec un syndicat de preneurs fermes pour émettre jusqu'à 188 millions d'actions au prix unitaire de 18,35 $ US.

Après déduction des commissions des preneurs fermes, Barrick devrait ainsi mettre la main sur 2,9 milliards $ US, ou jusqu'à 3,3 milliards $ US si toutes les options de surallocation sont exercées.

Barrick Gold a indiqué qu'elle utiliserait le produit de l'opération pour rembourser de la dette et solidifier ses états financiers.

L'action de Barrick a reculé vendredi de 1,56 $, soit 7,7 pour cent, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 18,72 $. Le titre a perdu plus de 45 pour cent depuis le début de l'année.

La société aurifère a annoncé jeudi qu'elle mettait sur la glace son projet Pascua-Lama pour freiner ses coûts dans un contexte où les prix de l'or s'affaiblissent et d'autres problèmes ont miné le projet en construction situé dans les hauteurs de la cordillère des Andes.

Avec ses réserves prouvées et probables de près de 18 millions d'once d'or et de 676 millions d'onces d'argent, le projet est l'un des plus importants gisements au monde.

Lorsque Barrick a donné son feu vert au projet en 2009, sa construction devait coûter entre 2,8 et 3,0 milliards $ et la production devait y débuter au début 2013.

Mais les coûts ont bondi à plus de 8 milliards $ depuis ce moment et Pascua-Lama a connu plusieurs retards, notamment en raison des inquiétudes des communautés locales quant à son impact environnemental.

PLUS:pc