NOUVELLES

Faire campagne en fauteuil roulant

01/11/2013 07:52 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

Stéphane Braney, de Lachute, se décrit comme quelqu'un qui « défonce les portes ». La prochaine qu'il souhaite enfoncer, c'est de devenir le premier maire tétraplégique de l'histoire du Québec.

Stéphane Braney est devenu tétraplégique à la suite d'un accident de plongeon en 1995. Qu'à cela ne tienne, un an plus tard, il donnait des conférences sur l'importance de la sécurité autour des installations aquatiques.

Depuis, il a mis sur pied une fondation pour venir en aide aux personnes handicapées, terminé un bac en administration des affaires et a lancé sa propre entreprise. Conseiller municipal à Lachute depuis 2005, il veut maintenant devenir maire de la ville.

« Ce n'est pas évident de faire campagne en fauteuil roulant », admet-il. « Mais je passe plus de temps au téléphone. Je suis habitué à me débrouiller seul et à trouver des moyens de contourner les obstacles. »

Ce qu'il souhaite, c'est d'attirer davantage d'entreprises du secteur aéronautique dans sa municipalité afin de diversifier l'économie de Lachute.

« Nous sommes au bord de l'Autoroute 50, entre les Laurentides et l'Outaouais, et pas tellement loin de Montréal. Nous avons plusieurs avantages à offrir. », explique-t-il.

Stéphane Braney souhaite aussi, en devenant maire de Lachute, passer un message aux personnes handicapées : « il faut défoncer les portes. Personne ne va les ouvrir à notre place. »

Un reportage de Francis Labbé

PLUS:rc