NOUVELLES
01/11/2013 04:46 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

Égypte: les islamistes manifestent en vue du procès de Mohammed Morsi

AP

LE CAIRE, Égypte - Des milliers de partisans du président égyptien destitué sont descendus dans les rues du pays, vendredi, augmentant de fait la pression sur le gouvernement intérimaire appuyé par l'armée, en prévision du procès de Mohammed Morsi prévu la semaine prochaine.

Ces partisans de M. Morsi ont dénoncé le procès, qui débute lundi, comme étant «nul et non avenu». lls réclament plutôt un procès «de la volonté du peuple».

Le chef de l'armée, le général Abdel-Fattah el-Sissi, qui a dirigé le coup d'État du 3 juillet contre le gouvernement Morsi, a fait l'objet de slogans de plus en plus hostiles, y compris l'un qui exigeait qu'il soit exécuté.

Dans la deuxième plus grande ville du pays, Alexandrie, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour mettre fin aux heurts entre des partisans de M. Morsi et des résidents de l'endroit qui s'opposaient aux Frères musulmans. La police a par la suite indiqué qu'environ 60 manifestants avaient été arrêtés.

Cette flambée de violence à Alexandrie a fait suite à l'arrestation, la veille, d'une vingtaine de manifestantes pro-Morsi, poussant les partisans des Frères à organiser de grandes manifestations, vendredi, pour dénoncer leur détention.

D'autres heurts de moins grande ampleur ont eu lieu dans certains quartiers du Caire, la capitale.

Selon les organisateurs, les manifestations de vendredi étaient un «coup d'essai» pour des rassemblements plus importants prévus le jour de l'ouverture du procès. Selon les autorités, quelque 20 000 policiers et soldats garderont le bâtiment où le procès aura lieu, ainsi que d'autres endroits, de crainte que des partisans de M. Morsi puissent chambouler les audiences ou provoquer des heurts.

L'ex-président est accusé d'avoir incité ses partisans à tuer ses opposants pendant des affrontements mortels survenus devant le palais présidentiel en décembre. Mohamed Morsi n'a pas été vu en public depuis qu'il a été renversé, et il est détenu par l'armée dans un endroit gardé secret.

Le procès de M. Morsi devrait avoir lieu à l'intérieur d'une académie de police près d'un complexe pénitentiaire, dans le sud du Caire.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Égypte: Manifestations du 30 juin 2013