NOUVELLES

Des travailleurs déclenchent une deuxième journée de grève en Indonésie

01/11/2013 11:04 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

DJAKARTA, Indonésie - Des centaines de milliers de travailleurs indonésiens à la recherche de meilleurs salaires et de meilleurs avantages sociaux étaient en grève pour une deuxième journée de suite, vendredi.

Les grévistes dénoncent aussi l'embauche de travailleurs contractuels.

Environ deux millions de travailleurs provenant de 20 des 34 provinces du pays auraient débrayé jeudi, selon le représentant syndical Said Iqbal. La police a estimé que la participation a été nettement plus faible.

Le mouvement de grève a éclaté quand le gouverneur Joko Widodo a accordé une hausse salariale aux employés de la capitale, Djakarta, qui ont vu leur salaire mensuel passer de 194 $ US à 221 $ US.

M. Iqbal a indiqué que les grévistes réclament une hausse généralisée du salaire minimum, ce qui porterait les salaires dans la capitale à 330 $ US par mois. Ces mêmes travailleurs ont obtenu, l'an dernier, une augmentation salariale de 44 pour cent dans la foulée d'une contestation similaire impliquant des centaines de milliers de personnes à travers le pays.

Les grévistes réclament aussi de meilleurs avantages sociaux et la fin du recours aux travailleurs contractuels.

M. Iqbal a ajouté que trois grévistes ont été blessés à l'arme blanche lors d'une confrontation avec une organisation de jeunes opposés à la grève.

Plus de 17 000 membres des forces de l'ordre ont été déployés dans la capitale et dans les secteurs voisins.

PLUS:pc