NOUVELLES

David Lemelin dresse un bilan positif de sa campagne électorale

01/11/2013 04:23 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST

Après avoir connu une fin de campagne électorale plutôt mouvementée avec les révélations faites sur son passé judiciaire, le chef de Démocratie Québec, David Lemelin, a dressé à son tour le bilan de sa campagne, vendredi après-midi.

Entouré de plusieurs de ses candidats, David Lemelin s'est dit fier des 43 derniers jours. Le chef de Démocratie Québec a d'entrée de jeu répété que son parti représente « une solution de rechange hautement crédible » à Équipe Labeaume.

David Lemelin a fait savoir que les électeurs auront le choix dimanche entre deux scénarios, soit « quatre ans de polémiques, d'antagonismes et de controverse à propos de tout et de rien ou bien quatre ans de paix sociale. »

Le chef de Démocratie Québec a répété que s'il est élu, l'harmonie et le respect mutuel reviendront pour au moins quatre ans à l'Hôtel de Ville de Québec et dans les relations de travail, envoyant ainsi une critique à peine voilée au maire sortant Régis Labeaume.

Avec Démocratie Québec au pouvoir, la nouvelle atmosphère à l'Hôtel de Ville débouchera sur « de nouvelles conventions collectives » et une « solution négociée et non brutalement imposée concernant les régimes de retraite », a promis David Lemelin.

Le chef de Démocratie Québec a aussi tenu à insister sur le travail d'équipe mené tout le long de la campagne électorale par ses candidats dans tous les districts.

Questionné au sujet des révélations faites par Le Journal de Québec au sujet de son passé judiciaire, le chef de Démocratie Québec a préféré ne pas faire d'autres commentaires que ceux qu'il a formulés en matinée.

Après une rencontre d'urgence, houleuse par moments, qui s'est tenue avec ses candidats, David Lemelin a fait savoir qu'il jouissait toujours de leur appui. Il a également affirmé que les révélations sur son passé n'ont pas ébranlé sa volonté de demeurer chef du parti.

PLUS:rc