NOUVELLES

Baisse du montant de l'aide alimentaire aux plus démunis aux Etats-Unis

01/11/2013 04:07 EDT
Getty
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 10: A homeless man sleeps under an American Flag blanket on a park bench on September 10, 2013 in the Brooklyn borough of New York City. As of June 2013, there were an all-time record of 50,900 homeless people, including 12,100 homeless families with 21,300 homeless children homeless in New York City. (Photo by Spencer Platt/Getty Images)

WASHINGTON, (AFP) - Les quelque 48 millions d'Américains qui bénéficient d'une aide alimentaire sous la forme de bons utilisables dans des supermarchés subissent depuis vendredi une baisse de 13,6% de cette assistance, en raison de l'inaction du Congrès.

En 2009, le Congrès avait voté une augmentation de ce programme d'aide sociale pour atténuer les effets de la récession. Cette mesure a pris fin jeudi soir.

La réduction se monte à 36 dollars par mois pour une famille de quatre personnes, faisant passer le montant maximum de l'aide de 668 à 632 dollars (le montant de l'aide dépend des revenus).

Au total, cinq milliards de dollars par an seront économisés.

"Pour tous ceux qui sont aidés pour leur nourriture, cela signifie que chaque enfant, chaque retraité, chaque ancien soldat handicapé, chaque chômeur aura plus de mal à se nourrir", a déploré la sénatrice démocrate Debbie Stabenow.

Entre 2007 et 2012, le nombre de bénéficiaires du programme, nommé "Snap" en anglais (Supplemental Nutrition Assistance Program), est passé de 26 à 47,6 millions, selon le Bureau du budget du Congrès (CBO), "en grande partie à cause de la grave récession et de la lenteur de la reprise".

D'après les calculs du centre de réflexion CBPP, l'aide publique s'élèvera désormais à environ 1,40 dollar en moyenne par repas et par personne.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Les écarts entre riches et pauvres dans les grandes villes canadiennes