DIVERTISSEMENT

Robin Thicke poursuivi par les enfants de Marvin Gaye

31/10/2013 11:38 EDT | Actualisé 31/10/2013 11:40 EDT
Getty
LOS ANGELES, CA - SEPTEMBER 25: Singer Robin Thicke arrives at the Los Angeles premiere of 'Baggage Claim' at Regal Cinemas L.A. Live on September 25, 2013 in Los Angeles, California. (Photo by Gregg DeGuire/WireImage)

Les enfants du regretté Marvin Gaye accusent Robin Thicke de plagiat.

Le Hollywood Reporter rapporte que le succès de cet été, Blurred Lines de Robin Thicke, a fait rugir la progéniture de Marvin Gaye. Frankie et Nona Gaye accusent le chanteur d'avoir enfreint plusieurs règles en copiant une panoplie d'éléments du classique de leur père, Got to Give It Up.

La paire en rajoute en prétendant que la chanson Love After War est comparable à After the Dance, un autre succès de Marvin Gaye. Ils affirment qu’en enregistrant les deux chansons, la production a failli à la responsabilité de protéger la musique de leur père.

La plainte, visant non seulement Robin Thicke, mais aussi Pharrell Williams et le producteur Clifford Harris Jr., ne semble pas trop ébranler le trio, alors que le chanteur se défend de toute violation.

Dans une entrevue donnée à GQ, Thicke explique : « Pharrell et moi étions en studio d’enregistrement, et je lui ai mentionné qu’une de mes chansons favorites de tous les temps est Got to Give It Up de Marvin Gaye. Je lui ai dit qu’on devrait faire quelque chose dans le même genre, avec le même groove. Il s’est mis à jouer un air, et on a littéralement écrit la chanson en une demie heure et l’avons enregistrée ».

Sans nier l’influence, Robin Thicke maintient que de s’inspirer d’un son ne signifie pas automatiquement de le copier. « L’intention derrière la production de Blurred Lines était d’invoquer une ère. »

À VOIR AUSSI:

Les parodies de Blurred Lines

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.