NOUVELLES

Perdu en forêt depuis le 16 juillet, un randonneur est retrouvé mal en point, mais en vie

31/10/2013 06:14 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST
Getty

MONTRÉAL - Marco Lavoie, 44 ans, un amateur de grandes randonnées en forêt, a failli y laisser sa vie cette fois.

Parti à la mi-juillet en canot pour un séjour de deux mois dans le secteur du lac Matagami en Abitibi, il a été attaqué à la mi-août par un ours qui lui a dérobé ses vivres et endommagé son équipement de survie.

Il n'a été retrouvé que mercredi, fort mal en point mais vivant, en pleine forêt.

L'hélicoptère l'ayant localisé ne pouvait toutefois se poser à proximité. Il a donc atterri plus loin et deux policiers ont rejoint le disparu à pied, dans la forêt. L'un d'eux a transporté M. Lavoie sur ses épaules pour le ramener à l'hélicoptère.

Selon les policiers, il était affamé, déshydraté et souffrait d'hypothermie lorsqu'il a été localisé. On croit qu'il n'aurait probablement pas survécu plus de 48 heures additionnelles dans la forêt.

M. Lavoie a été transporté dans un hôpital où il repose dans un état critique. Il a perdu près de la moitié de son poids.

Les conditions dans lesquelles il s'est retrouvé ont de quoi faire frémir: il a dû survivre durant plusieurs semaines avec ce que la forêt lui offrait et dans un froid de plus en plus cinglant alors qu'il neige déjà depuis trois semaines dans le secteur.

Bien que ses proches soient habitués à ses longues absences en forêt, ils sont tout de même inquiétés au bout de trois mois et ont finalement avisé les policiers le 21 octobre.

Des recherches avaient été entreprises à cette date mais avaient dû être interrompues rapidement en raison des conditions météorologiques. Elle avaient pu reprendre mardi et M. Lavoie a finalement été localisé le lendemain.

-