NOUVELLES

Marcel Côté défend Domenico Moschella

31/10/2013 05:07 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

Le candidat à la mairie de Montréal Marcel Côté maintient sa confiance envers Domenico Moschella.

Il rappelle que son candidat dans l'arrondissement de Saint-Léonard n'a pas été accusé de fraude électorale. Il avait cependant témoigné à la défense d'un ami qui lui, a été reconnu coupable d'avoir tenté de changer les résultats d'une élection provinciale en 1998.

Domenico Moschella avait d'ailleurs dû retirer sa candidature pour le parti de l'ex-maire Pierre Bourque en 2001.

Pour le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, ces antécédents sont suffisants pour demander la démission de M. Moschella et il dénonce la décision de Marcel Côté de maintenir sa candidature.

« M. Bourque, qui est quand même un homme de jugement, dès qu'il a su cela, il a immédiatement écarté de son équipe M. Moschella. Alors si M. Côté décide de fermer les yeux là-dessus, il a adopte un comportement très semblable à celui qu'a adopté Gérald Tremblay durant 11 ans ».

Le retrait éventuel de la candidature de Domenico Moschella entraînerait automatiquement l'élection par acclamation de la candidate de Projet Montréal dans le district de Saint-Léonard Est, Roberta Peressini. Le candidat de Denis Coderre, Robert Zambito, a retiré sa candidature.

PLUS:rc