NOUVELLES

Les profits d'Anheuser-Busch InBev ont augmenté au troisième trimestre

31/10/2013 02:28 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST

AMSTERDAM, Pays-Bas - Anheuser-Busch InBev, le plus important brasseur au monde, a vu ses profits augmenter au troisième trimestre, alors que la prise de contrôle de nouvelles marques et des prix de vente plus élevés ont compensé la baisse des volumes de ventes.

L'entreprise, dont le siège social se trouve à Louvain, en Belgique, a annoncé jeudi avoir enregistré au troisième trimestre un bénéfice attribuable aux porteurs des capitaux propres d'AB InBev de 2,36 milliards $ US, ou 1,44 $ US par action, en hausse de 31 pour cent comparativement à celui de 1,81 milliard $ US, ou 1,13 $ US par action, réalisé lors du même trimestre il y a un an.

Ce gain reflète largement l'acquisition en juin, au coût de 20 millions $ US, de la participation de 50 pour cent dans l'entreprise mexicaine Grupo Modelo que le brasseur ne détenait pas encore.

Les revenus d'AB InBev ont augmenté de 14 pour cent, à 11,72 milliards $ US, en raison de la prise de contrôle de Grupo Modelo, de l'impact des devises et de la croissance.

Bien que les volumes de ventes aient progressé de 11 pour cent, cette hausse s'explique principalement par l'entente avec Grupo Modelo. Abstraction faite de cette acquisition, les volumes ont glissé de 1,3 pour cent, baisse que le brasseur est parvenu à effacer en augmentant ses prix — les revenus par hectolitre vendu ont progressé de 5,7 pour cent.

Parmi les marques les plus performantes figurent la bière américaine Budweiser, dont les ventes mondiales ont grimpé de 8,1 pour cent, et la bière mexicaine Corona, avec des ventes mondiales en hausse de 3,7 pour cent.

Outre Budweiser et Corona, AB InBev compte parmi ses marques Beck's et Lowenbrau, d'Allemagne; Quilmes Cristal, d'Argentine; Stella Artois, Leffe et Hoegaarden, de Belgique; Brahma, du Brésil; ainsi que les bières de la famille Labatt, du Canada.

PLUS:pc