NOUVELLES

Les champions de la Série mondiale doivent déjà songer à l'avenir

31/10/2013 05:24 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST

BOSTON - Les Red Sox ont fait plus que bâtir un club champion, cette année. Ils ont aussi établi les bases d'un plan à suivre pour rester au sommet.

Les Sox ont engagé des joueurs autonomes à prix raisonnable comme Mike Napoli, Jonny Gomes, Shane Victorino et Koji Uehara, qui ont tous eu un rôle important dans le championnat concrétisé mercredi, contre les Cards.

«(Le d.g.) Ben Cherington mérite énormément de crédit, a mentionné le gérant John Farrell. L'énergie et le dévouement quotidien des joueurs envers le concept d'équipe a été formidable, et on a pu le voir encore plus pendant les séries.»

Encore ébranlés par la glissade de 2011 en août 2012, les Red Sox ont alors échangé Josh Beckett, Carl Crawford et Adrian Gonzalez et plus de 250 M $ en salaires futurs aux Dodgers, commençant dès lors leur reconstruction.

Uehara a été le joueur par excellence de la série de championnat de l'Américaine, et c'est lui qui était au monticule pour concrétiser les trois dernières victoires en Série mondiale.

Victorino a frappé un grand chelem en série de championnat de l'Américaine, ainsi qu'un double de trois points dans le gain décisif de la Série mondiale. Napoli a cogné un double de trois points dans le premier match contre St. Louis, tandis que Gomes a fourni un circuit de trois points dans le match numéro quatre.

Il faut maintenant envisager l'avenir, par contre. Jacoby Ellsbury obtiendra l'autonomie, et l'agent Scott Boras devrait être très gourmand. Napoli n'a pas encore de contrat pour 2014, tout comme l'arrêt-court Stephen Drew et le receveur Jarrod Saltalamacchia. Pour ce qui est de l'artilleur Jon Lester, on s'attend à ce que les Red Sox le garde en exerçant l'option de 13 M $ à son contrat.

Farrell ne sait pas qui va rester et qui va partir, mais il espère que l'atmosphère qui a régné dans le vestiaire aidera à attirer les joueurs autonomes convoités.

«Peut-être que certains peuvent être intimidés à l'idée de jouer ici, mais j'espère que ce qu'ils ont vu les aidera à nous considérer comme destination possible», a t-il dit.

PLUS:pc