NOUVELLES

Le procès du président du Kenya repoussé au 5 février

31/10/2013 04:46 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

L'ouverture du procès pour crimes contre l'humanité du président kényan Uhuru Kenyatta a été repoussée au 5 février, a annoncé jeudi la Cour pénale internationale (CPI) dans un communiqué.

Le calendrier initial prévoyait qu'il débute le 12 novembre, mais les avocats de la défense ont demandé la semaine dernière un report, arguant que leur client devait gérer les conséquences de l'attaque contre le centre commercial Westgate Mall de Nairobi.

Uhuru Kenyatta et son vice-président, William Ruto, sont accusés de cinq chefs de crimes contre l'humanité (meurtre, déportation ou transfert forcé de population, viol, persécution et autres actes inhumains) pendant les violences postélectorales de 2007-2008 qui ont fait 1200 morts au Kenya.

Plusieurs chefs d'État africain ont demandé à Kenyatta de boycotter son procès et accusé la CPI de s'en prendre indûment à des Africains tout en ignorant les crimes commis dans d'autres parties du monde.

Reuters

PLUS:rc