NOUVELLES

Voici l'Elpistostege watsoni!

30/10/2013 12:23 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

Le premier fossile complet d'un Elpistostege watsoni, découvert il y a trois ans par des chercheurs du parc de Miguasha au Québec, a été présenté à la communauté paléontologique internationale lors d'un congrès qui se tient actuellement à Los Angeles, aux États-Unis.

Les restes fossilisés du poisson de 1,60 m de long, très bien préservés, étaient ensevelis au pied de la falaise de Miguasha en Gaspésie depuis 380 millions d'années.

Ils appartiennent à l'espèce Elpistostege, dont on ne possédait jusqu'ici, dans le monde, que trois fragments, également découverts au Québec.

C'est le paléontologue Olivier Matton qui a fait la découverte.

Ce fossile éclaire un événement capital dans l'histoire de l'évolution : le passage des vertébrés de l'eau à la terre ferme. Des poissons auraient alors évolué vers les tétrapodes, les animaux à poumons et à quatre pattes. Une transition qui s'est faite en quelques millions d'années, et reste encore mystérieuse.

Doté d'un crâne en forme triangulaire, d'un long museau pointu et d'orbites sur le dessus du crâne, le fossile exhumé évoque un crocodile ou un lézard.

L'équipe a d'abord dû dégager le spécimen de sa gangue de pierre, une tâche très délicate, parfois réalisée au microscope, au grain par grain. Puis, l'an dernier, le fossile a été soumis au scanneur spécialisé d'un laboratoire texan. Puis, en laboratoire à l'Université du Québec à Rimouski, les images obtenues ont pu être traitées numériquement pour permettre de voir les structures osseuses internes. Par exemple, on sait déjà que la nageoire pectorale d'Elpistostege correspond à l'avant-bras de tétrapodes, avec un humérus, un radius et un cubitus.

Le paléontologue Richard Cloutier, de l'Université du Québec à Rimouski, estime que ce spécimen détrône Tiktaalik, considéré jusqu'à récemment comme l'espèce la plus proche des tétrapodes.

Le spécimen n'a pas encore livré tous ses secrets, mais on sait déjà qu'après un sommeil discret de 380 millions d'années, le nouveau prince de Miguasha est promis à un bel avenir.

Dans ce classement simplifié de la transition évolutive poissons-tétrapodes, tiré d'un article publié dans Nature en 2006, Tiktaalik est le poisson le plus proche des deux premiers tétrapodes connus, Acanthostega et Icthyostega. Selon les nouvelles données, Elpistostege s'insérerait entre Tikataalik et Acanthostega.

PLUS:rc