NOUVELLES

Un autocar devient le cercueil de 45 personnes dans le sud de l'Inde

30/10/2013 11:18 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST
Getty
The skelatal remains of a burnt-out bus which was travelling from Bangalore to Hyderabad, are seen on the highway in Mahbubnagar district of the southern Andhra Pradesh state, about 140 kms from Hyderabad on October 30, 2013. A speeding bus exploded in a ball of flames after crashing into the central reservation of a southern Indian highway, killing 45 passengers as they slept. AFP PHOTO (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

HYDERABAD, Inde - Un accident d'autocar a fait au moins 45 morts mercredi, dans le sud de l'Inde.

L'accident s'est produit quand le véhicule a foncé dans une barrière. Les passagers sont restés coincés à l'intérieur après que le conducteur ait pris la fuite.

Le conducteur, un employé et cinq passagers ont réussi à s'échapper par la fenêtre avant de l'autocar, selon ce qu'a révélé le ministre des Transports de l'État d'Andhra Pradesh, Botsa Satyanarayana.

Les autres passagers ont été brûlés vifs puisque l'autobus, qui effectuait une liaison de nuit, était équipé d'un mécanisme de verrouillage automatique contrôlé par le conducteur.

Seulement trois des 45 corps calcinés ont pu être identifiés. Des échantillons génétiques ont été prélevés pour identifier les autres.

La police a arrêté le conducteur et l'employé du transporteur, Jabbar Travels. L'entreprise fera face à des accusations de négligence. L'autocar transportait 50 personnes, soit sept de plus que sa capacité maximale.

L'autocar effectuait la liaison entre Bangalore et Hyderabad. L'accident s'est produit quand il a heurté une barrière de sécurité en tentant de dépasser un autre véhicule. Le réservoir de carburant a été éventré par la collision et les flammes ont enveloppé l'autobus.

Les secouristes ont retrouvé le corps d'un bébé dans les décombres, selon le ministre des Transports.

Des proches en colère se sont massés devant les bureaux de Jabbar Travels, aussi bien à Bangalore qu'à Hyderabad, forçant l'intervention de la police. Les policiers tentaient aussi de retracer les propriétaires de l'entreprise.

L'Inde affiche le pire bilan routier de la planète, selon l'Organisation mondiale de la Santé. Plus de 110 000 personnes meurent chaque année sur les routes indiennes, surtout en raison de l'imprudence des conducteurs, du mauvais état des routes et de la vétusté des véhicules.

L'accident de mercredi s'est produit à 1200 kilomètres de New Delhi.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.