NOUVELLES

Projet de condominiums à St-Henri: occupation de bureaux politiques à Montréal

30/10/2013 11:23 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Des résidants du quartier Saint-Henri, dans le sud-ouest de Montréal, annoncent mercredi l'occupation de bureaux de campagne de l'Équipe Denis Coderre et de la Coalition Montréal afin que ces partis politiques s'engagent à adopter un moratoire sur le changement de zonage du site de la Canada Malting.

Dans un communiqué, les manifestants disent s'opposer surtout au développement d'un projet de quelque 600 unités de condominiums dans ce secteur, l'un des plus pauvres de Montréal.

À leur avis, le voisinage subit déjà les conséquences de la gentrification. Face à la transformation de Saint-Henri d'un quartier ouvrier et locataire à un quartier résidentiel de propriétaires, des tensions ont déjà éclaté entre les anciens et les nouveaux résidants, à leur avis.

Une pétition contre le projet immobilier aurait été signée par environ 1500 personnes jusqu'ici.

Les protestataires affirment que ceux qui habitent le quartier depuis des années, qui y ont travaillé et qui l'animent doivent pouvoir y rester.

Le site de la Canada Malting, érigé en 1904, est à l'abandon depuis 1989.

Les manifestants promettent de maintenir l'occupation s'ils n'obtiennent pas satisfaction.

PLUS:pc