NOUVELLES

Le train de banlieue, priorité pour Renouveau Lévis

30/10/2013 04:43 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST

Le chef du Renouveau Lévis, Antoine Dubé, a fait son bilan de la campagne électorale et a rappelé ses priorités, mercredi, à quelques jours du vote.

S'il est élu à la mairie de Lévis, le chef de Renouveau Lévis compte négocier avec Ottawa et le CN pour qu'un train de banlieue puisse passer sur le pont de Québec.

Le train de banlieue est au coeur des priorités de Renouveau Lévis pour desservir Lévis, mais aussi Québec. Selon Antoine Dubé, la porte est ouverte pour des négociations sur un éventuel passage du train sur le pont de Québec.

« Ayant été au fédéral, je sais qu'il y a des négociations à faire et ça adonne bien. Le CN cherche de l'argent et des partenaires pour mieux entretenir le pont et si on ne fait rien, le pont, je ne veux pas accuser personne, mais il faut s'en préoccuper », dit-il.

Antoine Dubé affirme par ailleurs que s'il est élu à la mairie de Lévis, il entend arrêter le développement qu'il qualifie de sauvage fait par l'administration Marinelli. Il promet de faire plus de consultations, de négocier aussi avec les promoteurs du projet domiciliaire Roc-Pointe pour qu'ils aménagent un parc linéaire le long du fleuve.

Antoine Dubé s'engage aussi à faire une lutte active à la collusion. Il estime qu'il y aurait des économies de 10 % à faire dans l'octroi des contrats, somme qu'il veut utiliser pour rembourser le déficit des caisses de retraite.

À quatre jours du scrutin, le chef du Renouveau Lévis craint par ailleurs la division du vote. Il demande aux électeurs de ne pas voter pour un candidat indépendant. Antoine Dubé estime que cela risque de favoriser le candidat et chef de Lévis Force 10, Gilles Lehouillier.

« Si les gens s'éparpillent dans les votes, ça équivaut finalement à voter pour la continuité et l'équipe Lehouillier. Il est battable, à condition qu'il n'y ait pas trop de division de vote. Que ferait un indépendant ou une indépendante avec d'un côté un groupe de Renouveau Lévis et de l'autre côté de Lévis Force 10? Ça va être l'impuissance pendant un certain nombre d'années », soulève M. Dubé.

Sur les six candidats à la mairie de Lévis, trois sont indépendants.

PLUS:rc