NOUVELLES

Le bénéfice de Cameco bondit à 211 millions $ avec les prix de l'uranium

30/10/2013 12:49 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

SASKATOON - La croissance des prix de l'uranium ainsi que celle des volumes de ventes a permis à Cameco (TSX:CCO) d'afficher mercredi un bénéfice et des revenus en forte hausse pour son troisième trimestre.

L'entreprise de Saskatoon a en outre révisé à la hausse ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'exercice.

Cameco a engrangé un bénéfice de 211 millions $, soit 53 cents par action, pour le trimestre clos le 30 septembre, comparativement à un bénéfice de 79 millions $, ou 20 cents par action, pour la même période l'an dernier.

Le bénéfice ajusté a quadruplé à 208 millions $, soit 53 cents par action — soit trois fois la prévision moyenne de 17 cents par action des analystes.

Cameco a doublé son chiffre d'affaires trimestriel à 597 millions $, par rapport à 296 millions $ l'an dernier, le prix réalisé moyen de l'uranium ayant crû de 15 pour cent tandis que les volumes de ventes ont progressé de 63 pour cent par rapport à l'an dernier, pour atteindre 8,5 millions de livres.

Dans ses prévisions révisées, la société dit s'attendre à des revenus en hausse de 30 à 35 pour cent pour l'exercice 2013, par rapport à celui de 2012. La prévision de croissance des revenus était précédemment de 25 à 30 pour cent.

Cameco a en outre réduit ses perspectives quant à sa production et prévoit dorénavant que celle-ci sera de 23,1 millions de livres d'uranium, un recul de 200 000 livres par rapport à ses prévisions précédentes, attribuable au retrait de la production de Cigar Lake en 2013 et à une plus faible production dans ses installations américaines.

Selon le président et chef de la direction de Cameco, Tim Gitzel, la société commence à récolter les fruits de la restructuration entreprise plus tôt cette année.

«Nous nous sommes adaptés aux difficiles conditions actuelles du marché et nous continuons à suivre un plan de croissance pour tirer profit des occasions que nous entrevoyons à long terme», a expliqué M. Gitzel dans un communiqué.

L'action de la société a pris mercredi 87 cents, soit 4,6 pour cent, à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 19,87 $.

La production d'uranium au plus récent trimestre s'est chiffrée à 5,8 millions de livres, en hausse par rapport à celle de 5,3 millions de livres de l'an dernier, tandis qu'un total de 8,5 millions de livres ont été vendues, contre 5,2 millions de livres un an plus tôt.

Le prix réalisé moyen a augmenté à 52,59 $ par livre, contre 45,77 $ l'an dernier, tandis que le coût moyen a glissé à 26,19 $ par livre comparativement à 28,85 $ par livre l'an dernier.

Cameco a annoncé en septembre que la production à son projet de Cigar Lake, en Saskatchewan, ne commencerait pas avant le début de l'an prochain. La société espérait produire 300 000 livres d'uranium sur ce site en 2013, mais d'importantes inondations souterraines à la mine ont imposé plusieurs délais depuis des années.

PLUS:pc