NOUVELLES

La visite des Bengals jeudi: un gros match pour les Dolphins de Miami

30/10/2013 05:30 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

MIAMI GARDENS, États-Unis - La pression se fait sentir chez les Dolphins de Miami, qui viennent de subir quatre défaites de suite après un départ de 3-0.

Lors du dernier revers, on a bousillé une avance de deux touchés en deuxième demie à Foxborough et les Patriots ont gagné 27-17, le week-end dernier.

Les Dolphins doivent se retrousser les manches sans tarder avec la visite jeudi des Bengals de Cincinnati (6-2), les meneurs de la section Nord de l'Américaine.

«C'est sûr que nous n'avons pas beaucoup de marge de manoeuvre, a dit le quart Ryan Tannehill. Un match à domicile avec peu de repos, contre une grosse équipe... ce sera un gros match pour nous.»

Les Bengals voudront quant à eux garder l'élan acquis par quatre victoires de suite.

«C'est vraiment très plaisant en ce moment, a dit le quart Andy Dalton. Toute la ville nous soutient. Il y a beaucoup de fierté et d'appartenance ici, et je pense que nous allons rendre beaucoup de gens bien heureux si nous continuons dans la même voie.»

Marvin Jones a établi un record d'équipe en captant quatre passes de touché contre les Jets, dimanche dernier.

Le choix de cinquième tour en 2012 compte déjà sept réceptions payantes en 2013, après en avoir inscrit une seule à sa première année dans le circuit.

«Tout peut arriver à chaque semaine, a résumé l'ailier défensif Cameron Wake, des Dolphins. Il y a des gars qui sortent de nulle part et qui ont un gros impact. Il en est un bon exemple.»

Le brio de Jones empire les maux de tête pour une défense qui doit déjà composer avec l'ailier étoile A.J. Green.

Tannehill a des ennuis à trouver ou atteindre ses cibles, ce qui explique en partie ses 32 sacs subis, un sommet dans la NFL. Il a aussi été intercepté sept fois à ses quatre derniers matches.

Mike Wallace, engagé en mars pour cinq ans et 60 M $, se dirige vers sa pire saison pour les verges par réceptions et les touchés, avec un seul jusqu'ici en 2013.

«Il faut continer de travailler, tout simplement, dit Wallace. Vous ne pouvez pas vous laisser abattre. Il faut rester positif parce que si vous commencer à être négatif, ça va affecter vos coéquipiers et ça va continuer d'aller mal.»

Pour ajouter aux ennuis de l'équipe, l'ailier espacé Brandon Gibson a vu sa saison se terminer dimanche dernier, à cause d'une blessure au genou. Il avait capté trois passes de touché depuis deux matches.

Les Dolphins doivent devenir plus productifs en fin de match, ayant été blanchis au dernier quart de chacun de leurs deux derniers matches.

«Il nous faut aller chercher le gros jeu dans les moments critiques, a dit le demi de coin Dimitri Patterson. C'est ce qui nous a manqué ces derniers temps.»

PLUS:pc