NOUVELLES

La Fed ne modifie pas son programme d'achats obligataires et maintient son taux

30/10/2013 04:05 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

WASHINGTON - La Réserve fédérale des États-Unis a jugé mercredi que l'économie américaine avait toujours besoin de l'appui de ses politiques de faibles taux d'intérêt parce qu'elle n'affiche qu'une modeste croissance.

Dans la déclaration émise mercredi à la sortie d'une rencontre de deux jours entre ses dirigeants, la banque centrale a indiqué qu'elle continuerait à acheter chaque mois quelque 85 milliards $ US en obligations dans le but de garder les taux d'intérêt à long terme à leur faible niveau et d'encourager les emprunts et les dépenses.

Mais la Fed a tout de même semblé signaler qu'elle estimait que l'économie s'améliorait malgré la faiblesse de certaines récentes données et l'incertitude causée par la fermeture partielle du gouvernement au début du mois.

La banque centrale n'a pas émis d'inquiétudes sur la hausse des taux d'intérêt hypothécaires et son impact possible sur l'embauche et la croissance économique — ce qu'elle avait fait en septembre. Sa déclaration ne fait pas non plus explicitement allusion à la fermeture de 16 jours du gouvernement, un événement qui pourrait avoir ralenti la croissance au trimestre en cours, selon des économistes.

Certains analystes ont estimé que cela pouvait vouloir dire que la Fed se prépare à réduire la cadence de son programme d'achats obligataires au début de l'an prochain, soit plus tôt que plusieurs ne le croyaient.

La Fed a cependant noté que les politiques budgétaires de Washington avaient nui à la croissance économique.

En outre, la banque centrale entend garder intacte sa politique de faible taux d'intérêt. Elle a répété qu'elle prévoyait laisser son taux directeur à son niveau record près de zéro tant que le taux de chômage resterait de façon soutenue au-dessus de la barre des 6,5 pour cent et que les perspectives pour l'inflation demeureraient faibles.

PLUS:pc