NOUVELLES

Explosion dans une usine de produits chimiques de Granby

30/10/2013 06:58 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST
Agence QMI

GRANBY, Qc - Une violente explosion, suivie d'un incendie, a presque complètement détruit une usine de produits chimiques de Granby, en Montérégie. Pendant un moment, les autorités ont craint que la fumée qui s'échappait du brasier, et qui se dirigeait vers le centre-ville, soit toxique.

L'explosion à l'usine d'Aldex Chemicals est survenue un peu après 17 heures. La déflagration a été suivie par un embrasement général, qui a donné naissance à une énorme colonne de fumée au-dessus du ciel de Granby.

La déflagration a été telle qu'un mur complet de l'usine s'est effaissé. L'incendie qui a suivi a détruit dans sa quasi-entièreté l'usine de produits chimiques.

Selon les autorités, 90 pour cent de l'usine a été réduite en cendre. Seule la section où se trouvaient les produits chimiques a été épargnée, a indiqué le directeur du service des incendies de Granby, Pierre Lacombe.

Même si des employés se trouvaient à l'intérieur de l'usine, les services d'urgence n'a rapporté aucun blessé.

En raison de la présence d'une importante quantité de produits chimiques dans l'usine et ne connaissant pas la cause de la déflagration, les autorités ont craint que la fumée s'échappant du brasier soit toxique.

Une unité mobile spécialisée dans l'analyse de l'air a ainsi été dépêchée sur les lieux de l'explosion. Le «TAGA» (Trace Atmospheric Gas Analyzer) a arpenté les rues avoisinantes à l'entreprise en soirée afin de s'assurer qu'il n'y avait aucun danger pour les citoyens, a ajouté M. Lacombe.

Auparavant, d'autres analyses avaient été effectuées par des pompiers et des membres d'Urgence-environnement, un service du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du gouvernement du Québec.

Dans tous les cas, les résultats effectués ont été négatifs. «Il n'y a eu aucun citoyen évacué, mais si nous avions déterminé un secteur à risque et que nous étions prêt à évacuer. Mais il n'y avait aucun produits toxiques dans l'air», a indiqué M. Lacombe.

En fin de soirée, l'incendie faisait toujours rage dans l'usine, même s'il était considéré comme contrôlé par les sapeurs. Selon le Service des incendies de Granby, le combat contre les flammes pourrait se poursuivre jusqu'à demain matin.

«Ça a été un énorme incendie et nous allons en avoir pour plusieurs heures avant de l'éteindre complètement», selon M.Lacombe.

La cause de l'explosion est toujours inconnue.