NOUVELLES

Une équipe américaine retrouve l'épave du Roberval ayant sombré en 1916 dans le lac Ontario

30/10/2013 04:35 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST
Shutterstock
small layer of morning mist...

ALBANY, États-Unis - Jim Kennard et ses partenaires concluaient leur saison de recherche d'épaves dans l'est du lac Ontario lorsqu'ils ont décidé de balayer pour une dernière fois les fonds marins avec leur sonar.

Le dernier effort de l'équipe américaine, plus tôt ce mois-ci, a été récompensé par la découverte de l'épave du Roberval, un navire à vapeur canadien de 39 mètres ayant sombré il y a près de cent ans, emportant avec lui deux des neuf membres d'équipage.

Le Roberval était l'un des deux seuls navires à revêtement d'acier non encore découverts dans le lac, ce qui en faisait un objet très convoité par les chasseurs d'épaves dans les Grands Lacs, a fait valoir M. Kennard.

Il a souligné que son équipe était à la recherche du bateau à vapeur depuis deux ans, et a évoqué «une belle manière» de terminer la présente saison.

Le navire, basé à Ottawa, transportait du bois dans la portion est du lac Ontario, en route vers Oswego, dans l'État de New York, lorsqu'il a dû affronter des conditions difficiles fin septembre 1916.

Les équipes de recherche ont relaté qu'à l'époque, des tonnes de bois d'épinette empilés à bord ont été emportés lorsque les vents ont propulsé de hautes vagues et couché le navire sur un flanc. Une partie du bois a fracassé la structure de la cabine et atteint un membre d'équipage, qui est tombé à l'eau et s'est noyé. Un deuxième homme est mort à bord, piégé par la cargaison dans un compartiment à l'avant.

Trois membres d'équipage sont parvenus à gagner un bateau de sauvetage qui dérivait, et ont passé neuf heures à ramer jusqu'à Oswego, au nord de Syracuse, dans l'État de New York. Le capitaine, une chef cuisinière et deux autres membres d'équipage auraient survécu en fabriquant un radeau avec du bois flottant. Ils ont été sauvés 22 heures après le naufrage par la Garde côtière américaine.

M. Kennard a indiqué que le Roberval avait sombré dans des eaux de plus de 91 mètres de profondeur, à environ 25 kilomètres d'Oswego.

Après avoir découvert l'épave, M. Kennard et ses partenaires Roger Pawlowski et Roland Stevens ont utilisé un engin actionné à distance pour recueillir des images vidéos des restes du Roberval. Les détails captés sur vidéo concordent avec les photos prises du Roberval après sa construction en 1907, a indiqué M. Kennard.

Aussi, les dimensions de l'épave et le fait que le Roberval soit le seul navire à vapeur dans ce secteur faisant l'objet d'un naufrage documenté ont confirmé son identification.

La découverte de ce navire conclut une saison de recherches au cours de laquelle l'équipe a aussi retrouvé les restes de deux goélettes ayant sombré au large d'Oswego au 19e siècle, et détecté d'autres sites potentiels pour de futures explorations.

«Il s'agit de la meilleure saison à ce jour», a estimé M. Kennard.

INOLTRE SU HUFFPOST

Luminato 2012