NOUVELLES

Bergeron demande à Coderre de dévoiler la liste de ses donateurs

30/10/2013 04:10 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST

À quatre jours des élections municipales, le candidat à la mairie de Montréal Richard Bergeron joue la carte de l'intégrité.

Il croit que sa formation politique est la seule à pouvoir faire reculer ceux qui tentent de corrompre les élus montréalais.

Il réclame la liste des donateurs de l'Équipe Denis Coderre, qui a recueilli 280 000 dollars en une seule soirée.

« On soupçonne fort que ce financement-là s'est fait à la manière tellement usuelle, tellement habituelle aux vieux partis, à savoir ce que Bernard Trépanier appelait " vendre une table ". " Alors, trouve-moi 20 personnes qui vont mettre leur nom, puis au besoin dédommage-les ". Deux cent quatre-vingts mille dollars en une soirée, je ne vois pas comment c'est faisable sans ce genre de pratique. De toute façon le fardeau de la preuve est du côté de Denis Coderre. Qu'il publie la liste des 2800 noms sur internet et pas seulement ça, de tout autre argent qu'il a collecté depuis le 30 septembre dernier. Parce que ces méga-panneaux d'affichage le long de l'autoroute métropolitaine, ça coûte de l'argent ça. », déclare M. Bergeron.

Le chef de Projet Montréal dit s'être imposé des règles de financement très strictes, depuis la création de son parti, il y a dix ans. Entre autres, il vérifie les dons supérieurs à 250 dollars.

De son côté, Denis Coderre réplique que tout a été fait selon les règles et que ce sont des délais administratifs qui l'empêchent de dévoiler, pour le moment, les noms de ses donateurs.

« C'était des billets à 100 dollars. C'est pas du paquetage. Il y avait 2800 personnes. Ça prend un certain temps pour finaliser l'administration. Mais c'est totalement ouvert, totalement selon les règles. [...]  

Le premier novembre, on s'est supposé rendre tout ça public. On va le faire », dit-il.

Élections Grand Montréal

PLUS:rc