NOUVELLES

Une attaque islamiste aurait fait 128 morts au Nigeria

29/10/2013 11:21 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST

DAMATURU, Nigeria - Des affrontements qui ont duré cinq heures entre l'armée nigériane et des militants islamistes auraient fait au moins 128 morts à Damaturu, la capitale de l'État de Yobe.

Des responsables militaires et hospitaliers rapportent que 95 militants, 23 soldats et huit policiers ont été tués.

Les détails se font encore minces, mais les violences se seraient produites jeudi et vendredi dernier. L'armée nigériane affirme avoir pris le dessus face à une insurrection islamiste dans le nord-est du pays, où un état d'urgence a été imposé il y a six mois, mais ces événements permettent d'en douter.

Des journalistes ont constaté que les extrémistes avaient incendié quatre postes de police et une caserne de l'armée, où ils ont aussi pillé des véhicules et des armes.

Des policiers et des témoins rapportent la mort d'au moins deux civils — un homme qui aurait été abattu par les rebelles et un fonctionnaire qui aurait été tué par les soldats pour ne pas avoir respecté le couvre-feu.

PLUS:pc