NOUVELLES

L'équipe féminine du Canada se prépare pour un amical face à la Corée du Sud

29/10/2013 05:10 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST

EDMONTON - Le noyau de l'équipe féminine canadienne de soccer est de retour où tout a commencé et souhaite trouver une nouvelle étincelle alors qu'elle amorce sa campagne en vue de la Coupe du monde de 2015.

Sept des joueuses qui prendront part au match de mercredi contre la Corée du Sud, à Edmonton, étaient de la formation qui a lancé l'équipe canadienne en 2002, alors qu'elle avait pris le deuxième rang derrière les Américaines à la Coupe du monde des moins de 19 ans, au stade du Commonwealth.

Ces sept joueuses — la capitaine Christine Sinclair, la gardienne Erin McLeod, les centres-arrières Carmelina Moscato et Rhian Wilkinson, les milieux de terrain Diana Matheson et Brittany Timko, ainsi que l'attaquante Kara Lang — ont repris contact après avoir évolué pour diverses équipes en Amérique du Nord au cours de la dernière saison.

«Ce match lance vraiment notre campagne pour 2015», a déclaré Moscato, lundi, au cours d'une conférence de presse pour promouvoir la Coupe du monde des moins de 20 ans de 2014, qui sera disputée dans quatre villes canadiennes.

«Bien qu'on ne regarde pas aussi loin en avant, nous avons tout de même des objectifs spécifiques, notamment, de recréer une chimie. Nous avons eu quelques mois sans jouer à la fin de la saison de la NSSL et nous avons toutes travaillé très fort afin d'être de retour en forme pour ce match. Mais on veut surtout renouer connaissance et s'assurer qu'on retrouve les objectifs de la sélection, notre identité.»

L'équipe gagnante de la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres est réunie à Edmonton depuis cinq jours. Même si ce n'est pas un très long séjour, Moscato et McLeod s'entendent pour dire que ça a été une bonne expérience d'équipe.

«Sur certains points, c'est plus facile de recréer des liens, car nous sommes presque une famille maintenant, a déclaré Moscato. Les repas sont agréables, comme les discussions. Mais sur le terrain, de retrouver cette attitude gagnante prend un peu plus de temps.»

McLeod, une native de St. Albert, tout près d'Edmonton, a indiqué que l'équipe est chanceuse que ses membres soient demeurées en contact au fil des ans, ce qui fait qu'elles sont très excitées de se retrouver cette semaine.

Les deux joueuses s'entendent pour dire que ce duel face à la Corée du Sud s'avérera un test pour l'équipe, qui saura où elle se situe en route pour 2015.

«Ce sera un bon défi, a admis McLeod. À certains moments dans le match, peut-être que le courant passera moins, mais je crois que c'est bon de subir ce test aussi tôt afin de voir ce qu'on a dans le ventre. Nous allons en sortir grandies.

«Ça prendra beaucoup de discipline de la part de notre défense afin de reprendre immédiatement le ballon quand nous le perdrons. On met l'accent là-dessus, car elles sont fortes techniquement et très intelligentes avec le ballon.»

PLUS:pc