NOUVELLES

Le classique du cinéma d'épouvante <em>Nosferatu</em> revit à Montréal

29/10/2013 11:06 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST

Le chef-d'oeuvre du cinéma muet de 1922 a été projeté lundi au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, accompagné pour l'occasion par l'Orchestre des concerts cinématographiques de Montréal, dirigé par Gabriel Thibaudeau.

Nosferatu le vampire, du réalisateur allemand F.W. Murnau, a donné ses lettres de noblesse au cinéma d'horreur.

La trame sonore du compositeur Hans Erdmann, qui était jouée à l'époque par un orchestre durant les projections, n'a toutefois pas survécu au passage du temps, les partitions ayant été égarées.

Le compositeur et chef d'orchestre québécois Gabriel Thibaudeau, qui a effectué le même genre de travail en 2010 pour Metropolis de Fritz Lang, a créé de toutes pièces une nouvelle trame sonore pour Nosferatu le vampire.

Douze musiciens ont donc redonné vie lundi au film  et à son célèbre comte Orloff.

Des pourparlers sont en cours pour présenter ce concert aux États-Unis et en Europe dans les prochains mois.

Depuis 25 ans, Gabriel Thibaudeau est le pianiste attitré de la Cinémathèque québécoise, à Montréal. Il a notamment écrit en 1990 une partition pour The phantom of opera.

PLUS:rc