NOUVELLES

La Bourse de Toronto clôture en hausse, aidée par le secteur de la finance

29/10/2013 04:58 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mardi, consolidant les gains engrangés depuis le début du mois dans la foulée de la publication d'une série de résultats financiers trimestriels.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 68,77 points pour terminer la séance avec 13 440,61 points.

Son avance totalise 5,1 pour cent depuis le début du mois d'octobre, ce qui est aussi attribuable à la confiance grandissante des investisseurs quant à la croissance économique en Europe et en Chine.

Le dollar canadien s'est déprécié mardi de 0,23 cent US à 95,51 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont progresé pendant que s'amorçait une rencontre de deux jours entre les décideurs de la Réserve fédérale des États-Unis, qui annonceront mercredi leur vues sur la politique monétaire du pays.

Les opérateurs sont particulièrement intéressés par tout ce qui pourrait préciser les intentions de la banque centrale quant à l'éventuelle réduction de cadence de son programme d'achats obligataires mensuels.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a clôturé mardi à un sommet record, prenant 111,42 points à 15 680,35 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 9,84 points à 1771,95 points — ce qui constitue également un record. L'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 12,21 points à 3952,34 points.

Sur le parquet torontois, le secteur industriel est celui qui a le plus profité mardi, avec une progression de 1,2 pour cent, les deux grands chemins de fer canadiens ayant continué à profiter de leurs solides résultats dévoilés la semaine dernière. L'action du Canadien Pacifique (TSX:CP) a grimpé de 2,71 $ à 150,88 $ — un nouveau sommet pour les 52 dernières semaines — tandis que celle du Canadien National (TSX:CNR) s'est adjugée 1,06 $ à 115,09 $.

Le secteur de la finance a continué à consolider les solides gains qu'il affiche ces dernières semaines, avec une croissance d'un pour cent mardi. Ce groupe affiche une hausse de cinq pour cent depuis le début octobre et profite de la baisse du niveau d'inquiétude face à la santé du marché immobilier canadien.

L'action de la Banque TD (TSX:TD) a pris 96 cents à 95,15 $, tandis que celle de la Financière Manuvie (TSX:MFC) a avancé de 33 cents à 18,32 $.

Le segment de la consommation discrétionnaire a aussi pris près d'un pour cent, soutenu entre autres par la société d'information Thomson Reuters (TSX:TRI), qui a annoncé mardi son intention de supprimer quelque 3000 emplois dans le cadre d'un plan pour accélérer ses réductions de dépenses. Thomson Reuters a en outre dévoilé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, et son action a pris 1,26 $, soit 3,4 pour cent, pour clôturer à 38,58 $. Elle a touché, plus tôt dans la séance, un nouveau sommet de 52 semaines à 38,60 $.

Les prix des matières premières ont clôturé sur une note mitigée, le cours du pétrole brut ayant cédé 48 cents US à 98,20 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. À Toronto, le secteur de l'énergie a gagné 0,92 pour cent et l'action de Canadian Natural Resources s'est adjugé 92 cents à 33,61 $.

Le secteur aurifère a réalisé le déclin le plus prononcé, de 2,74 pour cent, le cours du lingor d'or ayant cédé 6,70 $ US à 1345,50 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) a effacé 83 cents à 27,48 $, tandis que celle de Barrick Gold (TSX:ABX) a lâché 44 cents à 20,71 $.

Le groupe des métaux de base a perdu 0,44 pour cent, même si le prix du cuivre à New York a avancé d'un cent US à 3,29 $ US la livre.

PLUS:pc