NOUVELLES

Vote par anticipation en vue des élections municipales: une tendance à la hausse

28/10/2013 11:14 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Terminé dans certaines villes mais toujours en cours dans d'autres municipalités, le vote par anticipation en vue des élections municipales du 3 novembre est généralement en hausse au Québec comparativement aux dernières élections, en 2009.

À Montréal, 5,58 pour cent des électeurs se sont déplacés dimanche pour remplir un bulletin de vote, ce qui représente une légère inflation comparativement au taux de participation de 5,37 pour cent qui avait prévalu en 2009.

Du côté de Québec, un impressionnant taux de 14,4 pour cent a été enregistré, alors que 8,71 pour cent des électeurs s'étaient déplacés pour le vote par anticipation, il y a quatre ans.

À Saguenay, les bureaux pour le vote par anticipation demeurent ouverts lundi. Dimanche, 8,3 pour cent des électeurs se sont exprimés, ce qui fait dire au directeur des communications de la Ville de Saguenay, Jeannot Allard, que le taux de 9,1 pour cent de 2009 sera très certainement dépassé.

Même son de cloche du côté de Sherbrooke, où les autorités électorales s'attendent à un score similaire à 2009, ou même légèrement à la hausse. Les données officielles seront dévoilées lundi.

À Longueuil, où la réélection de la mairesse Caroline St-Hilaire est presque assurée, le taux de participation au vote par anticipation de dimanche était moins élevé qu'en 2009 en s'établissant à 8 pour cent comparativement à 8,5 pour cent il y a quatre ans.

Une légère baisse a également été vécue à Gatineau, alors que 6,94 pour cent des électeurs ont fait leur devoir de citoyen. Le taux s'élevait à 7,52 pour cent en 2009.

PLUS:pc