NOUVELLES

Penn State versera 59,7 millions de dollars à 26 victimes de Jerry Sandusky

28/10/2013 03:49 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST
AP
FOR USE AS DESIRED, YEAR END PHOTOS - FILE - FILE - In this Oct. 9, 2012 file photo, former Penn State University assistant football coach Jerry Sandusky, center, is taken from the Centre County Courthouse by Centre County Sheriff Denny Nau, left, and a deputy, after being sentenced in Bellefonte, Pa. Sandusky was sentenced to at least 30 years in prison, effectively a life sentence, in the child sexual abuse scandal that brought shame to Penn State and led to coach Joe Paterno's downfall. (AP Photo/Matt Rourke, File)

NEW YORK - L'université américaine de Penn State a annoncé lundi qu'elle verserait 59,7 millions de dollars à 26 victimes de son ancien entraîneur Jerry Sandusky, condamné l'an dernier à au moins 30 ans de prison pour des agressions sexuelles sur mineurs.

Les détails de ces accords amiables confidentiels, qui dégagent l'université de toute poursuite, n'ont pas été rendus publics. Vingt-trois d'entre eux ont été signés, les trois derniers sont en cours de finalisation, a précisé l'université dans un communiqué.

«Nous espérons qu'ils constituent une nouvelle étape dans le processus de guérison de ceux qui ont eu à souffrir de M. Sandusky, et un nouveau pas en avant pour Penn Sate», a déclaré le président de l'université de Pennsylvanie (est) Rodney Erickson.

«Nous ne pouvons pas défaire ce qui a été fait, mais nous pouvons et devons faire tout notre possible pour apprendre de cela et faire en sorte que cela ne se reproduise pas», a-t-il ajouté.

Jerry Sandusky, 69 ans, avait été condamné en octobre dernier à une peine de 30 à 60 ans de prison, pour avoir agressé sexuellement au moins 10 garçons, parfois très jeunes, dont son fils adoptif, sur une période de 14 ans, entre 1994 et 2008.

Il avait été pendant des années l'assistant de Joe Paterno, le légendaire entraîneur de football américain de la prestigieuse université, décédé brutalement en janvier 2013 d'un cancer.

Sandusky avait mis en place un programme à destination de jeunes défavorisés et c'est par ce biais qu'il avait rencontré ses victimes.

Le scandale suivant son inculpation en novembre 2011 avait entraîné une série de démissions et d'évictions au sommet de l'université de Penn State, et notamment au renvoi de Joe Paterno.