NOUVELLES

Un juge fédéral invalide les nouvelles restrictions sur l'avortement au Texas

28/10/2013 04:26 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

AUSTIN, États-Unis - Les nouvelles restrictions sur l'avortement adoptées par la législature du Texas sont inconstitutionnelles et n'entreront pas en vigueur comme prévu mardi, a tranché un juge fédéral.

Le juge Lee Yeakel a estimé lundi que les nouvelles restrictions violaient le droit des médecins à faire ce qu'ils estiment être le mieux pour leurs patientes. Les restrictions restreignent aussi de façon déraisonnable le droit des femmes à avoir accès à une clinique d'avortement, a estimé le juge.

La plainte avait été initiée par une coalition d'avocats et des groupes qui défendent le droit à l'avortement, qui faisaient valoir que l'obligation pour les médecins d'avoir accès à un hôpital à moins de 50 kilomètres de leur clinique d'avortement forcerait la fermeture du tiers de ces cliniques au Texas. Ils estimaient aussi que les nouvelles restrictions empêcheraient les femmes d'avoir accès aux plus récentes avancées médicales en matière d'avortement.

Le bureau du procureur général du Texas affirmait de son côté que la loi protégeait la santé des femmes et la vie des foetus.

Le procureur général du Texas, Greg Abbott, devrait porter le dossier en appel.

Le Mississippi avait adopté une loi similaire sur l'avortement l'an dernier, mais un juge fédéral l'a suspendue en attendant le début d'un procès qui doit commencer en mars.

PLUS:pc